Travailler dans les entreprises sous l'Occupation

Travailler dans les entreprises sous l'Occupation

Christian CHEVALIER – Jean-Claude DAUMAS (Txt réunis par)

2007 – ISBN : 978-2-84867-211-3 – 528 pages – format : 21*29.7 cm

Collection : Les cahiers de la MSHE Ledoux

Série : Dynamiques territoriales (ex- Intelligence territoriale)

15,00 €
OU
Résumé

Cet ouvrage, issu des travaux du Ve colloque du GDR du CNRS « Les entreprises sous l'Occupation », s'intéresse à la question du travail sous l'Occupation à travers le prisme de l'entreprise.

Trois grandes questions sont privilégiées : l'impact des réquisitions de main-d' œuvre du Service du travail obligatoire (STO) sur la structure du marché du travail, la vie des entreprises et les comportements des travailleurs ; les conséquences des exigences allemandes et de la politique de Vichy sur les conditions de travail et le niveau des salaires; le rôle des formes nouvelles de représentation du personnel prévues par la Charte du travail, des syndicats à l'échelon des entreprises, et de l'idéologie corporatiste du travail. En élargissant le champ de l'étude à toutes les entreprises, indépendamment de leur taille, à tous les secteurs d'activité, y compris les services, à toutes les catégories de travailleurs, sans oublier les femmes et les étrangers, et en faisant une large place aux comparaisons internationales, ce volume renouvelle profondément notre connaissance de ces années noires.

Sommaire

Introduction

1. Introduction

Jean-Claude Daumas

 

PREMIÈRE PARTIE : MARCHÉ DU TRAVAIL ET MOBILITÉ DE LA MAIN-D'OEUVRE

2. Les travailleurs lorrains face aux contraintes en matière de main-d’œuvre (1940-1944)

Jean-Pierre Harbulot 

3. Prélèvements de main-d’œuvre et segmentation du marché du travail sous l’Occupation Le cas de la région Bourgogne / Franche-Comté (1942-1944)

Jean-Claude Daumas

4. Lutte contre le chômage et politiques de l’emploi en Seine-Inférieure de 1940 à 1944

Isabelle Raynaud

5. La société Schneider face au travail obligatoire en Allemagne

Françoise Berger

6. Impacts du STO sur le travail en entreprises : activité productive et vie sociale interne entre crises, bouleversements et adaptations (1942-1944)

Raphaël Spina

7. Le travail et le retournement des valeurs sous l’Occupation L’exemple d’un système productif localisé : la vallée de l’Arve (Haute-Savoie)

Pierre Judet 

8. La réquisition des cheminots pour le travail en Allemagne L’apport des archives de la SNCF

Laurence Bour 

9. Entre effectifs réduits et besoins accrus, quelques aspects de la gestion du personnel à la SNCF (1939-1945)

Georges Ribeill

10. La réquisition des cheminots pour le travail en Allemagne Une étude de cas

Marie-Noëlle Polino

 

DEUXIÈME PARTIE: CONDITIONS DE TRAVAIL ET SALAIRES

11. Le travail dans quelques entreprises automobiles françaises sous l’Occupation

Jean-Louis Loubet 

12. Travailler chez Schneider sous l’Occupation
Le cas des usines du Creusot

Christophe Capuano

13. L’Usine de ressorts du Nord sous l’Occupation : les contraintes du travail pour l’Allemagne

Ludovic Laloux

14. Les conditions de travail dans les entreprises françaises du bâtiment et des travaux publics enrôlées dans l’Organisation Todt

Fabian Lemmes

15. Les camps de travail de l’Organisation Todt en France 1940-1944

Peter Gaida

16. Les arsenaux de la Marine française sous l’Occupation : l’exemple du port de Brest (1940-1944)

Lars Hellwinckel 

17. Les femmes et le travail dans les usines d’armement de l’Ouest occupé : le cas de la manufacture d’armes de Châtellerault

Marie-Claude Albert

18. Le travail dans les services sous l’Occupation : l’exemple de trois entreprises d’assurances

Pierre Martin

19. Rémunérer le travail forcé : réalités salariales et enjeux mémoriels

Patrice Arnaud

20. Politiques de rémunération dans les entreprises de la Gironde occupée Contraintes allemandes et stratégies patronales

Sébastien Durand

21. Les travailleuses françaises en Allemagne

Fabrice Virgili

22. La dureté des conditions de vie et de travail des Français en Allemagne pendant les deux guerres mondiales : une comparaison des taux de mortalité

Mark Spoeber

 

TROISIÈME PARTIE : CORPORATISME, COMITÉS SOCIAUX ET RELATIONS PROFESSIONNELLES

23. La question du ravitaillement dans les entreprises françaises sous l’Occupa-tion : insuffisances et parades

Fabrice Grenard

24. La vie ouvrière et syndicale dans les Manufactures nationales d’armes du centre de la France à l’époque des « Usines mécaniques de l’Etat » :
Tulle, Saint-Etienne, Châtellerault

Patrick Mortal

25. Le comité social de la Société nationale de la viscose à Grenoble, aspects politiques et syndicaux

Michèle Blondé 

26. Le travail dans les salons de coiffure sous l’Occupation

Steven Zdatny

27. Représenter le travail sous Vichy : Mise en scène de l’entreprise et persistance d’une subversion ouvrière en France, 1940-1944

Rémi Dalisson

28. « Vous considérant, M le directeur général, comme le père de la grande famille du rail » – les relations sociales à la Société nationale des chemins de fer belges (SNCB) pendant la Deuxième Guerre mondiale

Paul Van Heesvelde

29. Les syndicats tchèques sous l’Occupation allemande (1939-1945) Entre intérêts nationaux et sociaux

Jaromír Balcar et Jaroslav KuČera

 

Conclusion

30. Travailler sur le travail dans les entreprises en France sous l’Occupation

Christian Chevandier, Denis Peschanski
et Jean-Louis Robert

 Ont collaboré

Auteur(s)
Christian CHEVALIER (Txt réunis par)
Jean-Claude DAUMAS (Txt réunis par)
éléments téléchargeables
En Ligne