Céramiques Héllénistiques et Romaines III

Céramiques Héllénistiques et Romaines III

Pierre LÉVÈQUE – Jean-Paul MOREL (dir.)

2001 – ISBN : 978-2-913322-37-0 – 296 pages – format : 21*29.7 cm

Collection : Institut des sciences et techniques de l'Antiquité (ISTA)

Disponibilité : Épuisé

40,00 €
Résumé

Les deux premiers volumes de Céramiques hellénistiques et romaines, parus en 1980 et en 1987, étaient nés de la volonté de fournir des états de la question pour des productions parfois moins connues que les céramiques grecques archaïques ou classiques. Des spécialistes y présentaient les lampes hellénistiques, les bols à reliefs, les amphores hellénistiques, la céramique ibérique, la céramique grise ampuritaine, la céramique punique hellénistique, la céramique "campanienne" à vernis noir, les lampes romaines, la céramique arétine, les sigillées tardo-italiques, les céramiques à parois fines, les sigillées de la Gaule du Centre et de l'Est, les sigillées hispaniques, les sigillées africaines, et maintes autres catégories encore, de Thasos comme de Grande-Bretagne, de la Gaule celtique comme de la Gaule romaine, tandis que des articles "transversaux" traitaient de la céramique hellénistique en général ou de la céramique romaine de la Méditerranée occidentale.

Céramiques hellénistiques et romaines III est publié comme les volumes précédents sous la direction de Pierre Lévêque et Jean-Paul Morel, et dans le même esprit : rechercher dans la céramique, outil irremplaçable de l'archéologue et par conséquent de l'historien de l'Antiquité, des indices de datation et d'attribution aussi bien que des éclairages sur les techniques, les échanges, l'artisanat, les sociétés.

Cet ouvrage regroupe des études concernant :
- l'ensemble des productions d'une région (les céramiques hellénistiques et romaines d'Egypte, par Pascale Ballet) ;
- des classes particulièrement importantes de céramiques (la céramique attique hellénistique à vernis noir, par Francine Blondé ; la céramique de Gnathia, par John R. Green ; les sigillées de l'Orient méditerranéen, par John W. Hayes ; les amphores occidentales d'époque impériale, par Clementina Panella) ;
- des productions moins connues peut-être, sur lesquelles il paraît utile de faire le point (la céramique gallo-belge, par Raymond Brulet et Xavier Deru ; les amphores lusitaniennes, par Françoise Mayet) ;
- la question fondamentale de l'apport du laboratoire dans les identifications de céramiques (par Maurice Picon).

Les auteurs ont eu toute liberté pour traiter des sujets qui en définitive s'avèrent fort divers quant à l'avancement des recherches, aux problèmes posés ou aux approches possibles. Mais leur intention commune a été de s'adresser aussi bien aux antiquisants non céramologues qu'aux céramologues souhaitant explorer des cantons de leur discipline qui leur sont peu familiers, en leur proposant un état de la question, une typologie de base, l'essentiel de la bibliographie.

Des textes rédigés par des spécialistes incontestés, une illustration abondante, une présentation améliorée par rapport à celle des volumes précédents, font de cet ouvrage un auxiliaire précieux des enquêtes archéologiques sur un millénaire d'histoire.

Sommaire

Sommaire

 

Avant-propos

 

L’apport du laboratoire dans les identifications de céramiques

Maurice picon

 

La céramique attique hellénistique à vernis noir : quelques commentaires sur les acquis récents et les problèmes

Francine blondé

 

Gnathia and Other Overpainted Wares of Italy and Sicily: A Survey

J. Richard green

 

Céramiques hellénistiques et romaines d’Égypte

Pascale ballet

 

Les sigillées orientales

John W. hayes

 

La céramique gallo-belge

Raymond brulet et Xavier deru

 

Le anfore di età imperiale del Mediterraneo occidentale

Clementina panella

 

Les amphores lusitaniennes

Françoise mayet

Auteur(s)
Pierre LÉVÈQUE (dir.)
Jean-Paul MOREL (dir.)
éléments téléchargeables
En Ligne