Historiques

Directeur : Edmond DZIEMBOWSKI
  1. Incontournable morale

    Incontournable morale

    Annie STORA-LAMARRE (dir.) – 1998

    Comment s'opère en histoire le partage entre l'usage modéré et l'excès ? Comment les valeurs morales s'effondrent-elles dans la guerre ? Comment analyser le jeu des oppositions entre ce qui est jugé moral et immoral ? La Morale et l'Éducation, la Morale et les Figures du risque, la Morale et la Politique, la Morale et la Guerre se trouvent au centre de ces recherches. Avec un savoir passionné et anxieux, il nous est parlé de Lacenaire, de Michelet, de Boris Vian, d'enfants manœuvrés comme les soldats d'une armée bien disciplinée.

    27.00 €
  2. La Résistance et les Français

    La Résistance et les Français

    François MARCOT (dir.) – 1996

    Ce colloque, le cinquième de la série consacrée à ce thème, se veut une réflexion sur les relations entre La Résistance et les Français, saisies dans la variété de leurs formes, la multiplicité de leur objet, la diversité des points de vue à partir desquels les historiens tentent de les penser. Le thème de lutte armée et maquis est placé dans une perspective à long terme pour saisir les difficultés et les hésitations d'acteurs pour lesquels, dans l'action, rien n'a été simple, rien n'est allé de soi. Les communiquants sont retournés aux archives, avec modestie et abnégation, et ils ont sérieusement malmené quelques notions que le sens commun, la transmission de la mémoire et quelques ouvrages avaient fait prendre pour des évidences et qui ne sont que des reconstructions. En effet, la lutte armée et les maquis occupent une place bien particulière dans la production historiographique française : jusqu'à une période récente, on a surtout connu des témoignages d'acteurs et des récits journalistiques, avec prédominance de l'aspect histoire-batailles.

    22.00 €
  3. Château et territoire. Limites et mouvances

    Château et territoire. Limites et mouvances

    COLLECTIF – Yves GUÉNA (préf.) – 1996

    Les Rencontres internationales d'archéologie et d'histoire en Périgord ont perpétué en 1994 les Rencontres internationales d'archéologie et d'histoire de Commarque, fondées en 1984 sous l'égide des regrettés professeurs Charles Higounet et André Chastel. Leur but est d'organiser un colloque international annuel d'archéologie et d'histoire sur les châteaux et les sociétés en Europe du Moyen Âge à nos jours.

    25.00 €
  4. Voyages en histoire

    Voyages en histoire

    Claude-Isabelle BRELOT – Jean-Luc MAYAUD (éd.) – 1995

    Selon l'usage universitaire, ce livre rassemble des Mélanges offerts en hommage par ses collègues et amis à Paul Gerbod, au moment où il prend sa retraite après avoir exercé les fonctions de Professeur d'histoire contemporaine à l'Université de Besançon, puis d'Amiens et, enfin, de Paris XIII. Il est l'occasion de dresser le bilan, tout provisoire mais foisonnant, d'une oeuvre qui se poursuit. Cette oeuvre traduit les avancées de l'histoire de ces quarante dernières années.

    30.00 €
  5. Horlogeries. Le temps de l'histoire

    Horlogeries. Le temps de l'histoire

    Jean-Luc MAYAUD – Philippe HENRY (éd.) – 1995

    Ce livre est la publication des Actes du séminaire qui s'est réuni alternativement à Neuchâtel et à Besançon depuis 1993. Ce séminaire est né de la constitution d'une équipe de travail intitulée Groupe franco-suisse de recherche en histoire de l'horlogerie et des micro-mécaniques. Il rassemble des frontaliers partageant le même souci d'une histoire horlogère intellectuellement bien trop étroit dans le cadre géographique imposé par les limites nationales, cantonales et régionales. Cette collaboration transfrontalière répond au besoin constaté d'une structuration de la recherche dans le domaine de l'horlogerie. Elle reconnaît l'existence d'un bassin horloger franco-suisse et a pour ambition d'en retracer l'histoire.

    16.00 €
  6. Les ouvriers, la patrie et la révolution. Paris 1914-1919

    Les ouvriers, la patrie et la révolution. Paris 1914-1919

    Jean-Louis ROBERT – 1995

    Qui ne se souvient de ces grandes manifestations pacifistes de 1913 à la Butte rouge où Jaurès enflammait les foules ouvrières et dénonçait la « guerre qui vient » ! En août 1914, comme partout ailleurs dans le pays, les ouvriers parisiens partirent défendre la nation qu'ils pensaient agressée ; et les dirigeants des organisations ouvrières se rallièrent à l'Union sacrée. Étudiant l'évolution de l'attitude des ouvriers et du mouvement ouvrier jusqu'à la grève massive des métallos de juin 1919, le livre examine ainsi la question classique, et combien actuelle, des rapports entre la classe et la nation. L'étude des grèves, très nombreuses en 1917 et 1918, et des réunions de base vise à établir une histoire des médiations des interactions, entre l'analyse socioculturelle du groupe et les discours ou, pratiques politiques. L'ouvrage est la parution, sous forme légèrement remaniée et réduite, de la seconde partie de la thèse d'État de Jean-Louis Robert, Ouvriers et mouvement ouvrier parisiens pendant la Grande guerre et l'immédiat après-guerre. Histoire et anthropologie.

    18.00 €
  7. L'horlogerie des Bourgeois conquérants

    L'horlogerie des Bourgeois conquérants

    Nathalie PETITEAU – 1994

    18.00 €
  8. La noblesse réinventée. Tome II

    La noblesse réinventée. Tome II

    Claude-Isabelle BRELOT – 1992

    L'histoire de la noblesse française au XIXe siècle s'est longtemps limitée aux armoriaux, généalogies et nécrologies mondaines. Avec ce livre, elle entre dans le champ de la science. Les richesses des archives des châteaux, largement exploitées, l'éclairent de façon neuve et suggestive. La noblesse, en effet, se révèle capable d'adaptations multiples à la société post-révolutionnaire. Renouvelée par les anoblis du XIXe siècle, elle ne borne pas ses initiatives à la gestion de ses terres et aux loisirs de la vie de château. Elle est en quête d'utilité sociale. Service de l'État, fonctionnariat, spéculations industrielles et affairistes, bienfaisance et mécénat sont autant de voies qu'elle explore et dans lesquelles elle se réinvente une identité fondée sur la mémoire de ses lignages et sur une culture d'ordre. Le choix de la noblesse comtoise, bien représentative des noblesses provinciales, fait de cet ouvrage une somme indispensable à la connaissance de la Franche-Comté au XIXe siècle, du politique à l'économique et du social au culturel et au religieux.

    30.00 €
  9. La noblesse réinventée. Tome I

    La noblesse réinventée. Tome I

    Claude-Isabelle BRELOT – 1992

    L'histoire de la noblesse française au XIXe siècle s'est longtemps limitée aux armoriaux, généalogies et nécrologies mondaines. Avec ce livre, elle entre dans le champ de la science. Les richesses des archives des châteaux, largement exploitées, l'éclairent de façon neuve et suggestive. La noblesse, en effet, se révèle capable d'adaptations multiples à la société post-révolutionnaire. Renouvelée par les anoblis du XIXe siècle, elle ne borne pas ses initiatives à la gestion de ses terres et aux loisirs de la vie de château. Elle est en quête d'utilité sociale. Service de l'État, fonctionnariat, spéculations industrielles et affairistes, bienfaisance et mécénat sont autant de voies qu'elle explore et dans lesquelles elle se réinvente une identité fondée sur la mémoire de ses lignages et sur une culture d'ordre. Le choix de la noblesse comtoise, bien représentative des noblesses provinciales, fait de cet ouvrage une somme indispensable à la connaissance de la Franche-Comté au XIXe siècle, du politique à l'économique et du social au culturel et au religieux.

    30.00 €
  10. Delisle de Sales Eponine ou de la République

    Delisle de Sales Eponine ou de la République

    Pierre MALANDAIN (éd.) – 1990

    25.00 €