La gauche évolutionniste

La gauche évolutionniste

Spencer et ses lecteurs en France et en Italie

Naomi BECK

2014 – ISBN : 978-2-84867-478-0 – 224 pages – format : 15*21 cm

Collection : Annales littéraires

Série : Linguistique, sémiotique et communication

12,00 €
OU
Résumé
Herbert Spencer est l’une des figures les plus énigmatiques de l’histoire intellectuelle contemporaine. Très populaire durant la seconde moitié du 19e siècle, ses théories sont discréditées à la fin de sa vie. Elles ont cependant joué un rôle majeur dans l’élaboration des doctrines sociales tant en France qu’en Italie. Dans ces deux pays, le modèle évolutionniste spencérien connaît une diffusion importante, mais subit une transformation inattendue en servant d’appui à des positions opposées à l’individualisme libéral de son auteur.
Notre étude comparée retrace le processus d’appropriation des idées de Spencer par des penseurs majeurs tels Émile Durkheim et Enrico Ferri, de même que leur influence sur le solidarisme français et le socialisme marxiste italien.
Sommaire

Remerciement

 

Introduction

 

Premier chapitre : Les enjeux de la philosophie spencérienne

Les débuts d’un engagement politique

Une version neuve du positivisme ?

Les fondements physico-biologiques

De la psychologie à l’étude du social

L’évolution au service du individualiste libéral

 

Deuxième chapitre : Un penseur se fait connaître

Un accueil mitigé dans l’Hexagone

La consécration et les critiques

La réception en Italie

Des premières réactions prudentes

 

Troisième chapitre : L’appropriation des idées

L’ouverture d’une nouvelle voie : Espinas, Perrier et l’analogie organique

Les contre-attaques du néo-criticisme

Fouillée et les « idées-forces »

La philosophie scientifique s’affirme en Italie

L’âge d’or du positivisme italien

L’avènement des socialisti della cattedra

 

Quatrième chapitre : Sociologie et socialisme

L’individu et l’État

Le défi de Durkheim

De l’évolution à la révolution

La position controversée de Ferri

 

Cinquième chapitre : L’éclipse du spencérisme

Gide et Bourgeois : les apôtres du solidarisme

Le déclin de l’organicisme et critiques marxistes

Labriola et Ferri : les extrêmes

 

Conclusion

 

Annexe 1 : Table des traductions Françaises des ouvrages de Spencer

Annexe 2 : Table des traductions italiennes des ouvrages de Spencer

 

Bibliographie

 

Index

Auteur(s)
Naomi BECK
Docteur de l’Université de Paris 1, Naomi Beck a enseigné à l’université de Chicago et poursuit ses recherches au sein de plusieurs instituts internationaux : Institut Universitaire Européen (Italie), Institut Max Planck pour l’économie (Jena) et Institut Max Planck pour l’histoire des sciences (Berlin).
éléments téléchargeables
Soutien(s)
Programme Max Weber de l’Institut Universitaire Européen, Institut Konrad Lorenz, Institut Max Planck pour l’histoire des sciences, Institut Max Planck pour l’économie