Linguistique

  1. Aragon, Elsa Triolet et les cultures étrangères

    Aragon, Elsa Triolet et les cultures étrangères

    Andrew MACANULTY (dir.) – 2000

    Les oeuvres d'Aragon et d'Elsa Triolet sont intimement liées à plusieurs cultures étrangères. Les romans de la jeune femme russe devenue l'écrivain français Elsa Triolet puisent aux sources des grands classiques russes, Gorki ou Maïakoski et, au moment de la seconde guerre mondiale, sont influencés par des émissions de la B.B.C. Aragon, obsédé par l'Espagne et son romancero à partir de 1936 fut un traducteur qui théorisa le rapport traduction/écriture. La réception de son oeuvre dans l'Angleterre de la seconde guerre mondiale ou dans le Japon de l'Après-guerre connut des péripéties dues à l'hostilité de surréalistes exilés ou à son engagement politique. Dans les années quarante, l'humanisme de l'écrivain se fortifia d'un internationalisme prenant en compte le rôle des résistants de la M.O.I. L'ensemble des textes d'Aragon accorde une place essentielle à la langue et à la littérature russes, notamment à Pouchkine, et ses derniers romans révèlent l'importance décisive de l'inter-texte shakespearien.

    22.50 €
  2. La didactique des langues étrangères à l'épreuve du sujet

    La didactique des langues étrangères à l'épreuve du sujet

    Patrick ANDERSON – 1999

    L'objet de l'ouvrage est de montrer que les concepts forgés ou empruntés en didactique des langues (DLE) concernant l'apprentissage d'une langue étrangère présentent une remarquable homogénéité et qu'il n'y a pas de rupture épistémologique avec le cadre mis en œuvre dans les années 1960 (Cette thèse est en opposition avec les discours (légitimés) du champ qui privilégient un éclectisme de bon ton, et laissent de côté la dimension intersubjective du processus apprendre) et qu'il manque à la DLE une théorie du sujet qui lui permettrait de sortir du réductionnisme techniciste et du marketing pédagogique dans lequel elle s'inscrit. La réflexion est menée à partir d'une relecture des concepts dominants de la didactique des langues et plus particulièrement de la didactique du Français langue étrangère (FLE) et privilégie trois axes : - La question de l'exercice de la didactique et l'examen de sa constitution. - La définition de la langue mise en œuvre - La question du sujet et la question du rapport au savoir. Enseignant pendant 20 ans au Centre de linguistique Appliquée de Besançon, Patrick ANDERSON est Maître de Conférences au Département des Lettres de l'Université de Haute-Alsace à Mulhouse.

    28.70 €
  3. Pierre-Joseph Proudhon. Ecrits linguistiques et philologiques (inédits)

    Pierre-Joseph Proudhon. Ecrits linguistiques et philologiques (inédits)

    Jacques BOURQUIN (éd.) – 1999

    Pierre-Joseph PROUDHON n'a pas cessé de s'intéresser aux problèmes du langage. Des extraits inédits de ses Cahiers et d'un important manuscrit commencé en 1853, éclairent le rôle de la réflexion linguistique dans l'évolution de sa pensée depuis la préparation de sa première publication, une grammaire générale (1837), jusqu'à ses ouvrages majeurs, la Philosophie du Progrès (1853) et De la Justice (1858).

    18.00 €
  4. Entre les lames

    Entre les lames

    François MIGEOT – 1999

    La Chambre secrète, Le Miroir qui revient, La Jalousie, Souvenirs du Triangle d'Or On trouvera rassemblées ici plusieurs études sur différents textes d'Alain Robbe-Grillet, qui forment le parcours de lecture d'un analisant. Le terme, par la licence orthographique qu'il s'octroie, tend à souligner les liens qu'il entretient depuis la lecture avec son homologue analysant. Là, il y sur le divan une parole déréalisée, c'est-à-dire libérée des conditions pragmatiques de l'échange par le cadre de la cure ; ici, il y a couché sur le papier un discours suspendu, affranchi de l'épreuve de réalité par le cadre du texte littéraire. Pour que l'analyse s'engage, textuelle ou non, il faut y mettre du sien, reprendre à son compte l'énonciation restée en souffrance ; il y faut du transfert, il faut un sujet supposé savoir ou un texte supposé détenteur d'une énigme. Dans cette affaire, le texte n'est donc plus le patient supportant les violences d'une herméneutique. Il est le répondant d'une parole qui se construit entre ses propres mots, dans ses propres mots.

    14.00 €
  5. Linguistique dialogique et psychanalyse

    Linguistique dialogique et psychanalyse

    Philippe SCHEPENS – 1999

    Il s'agit ici d'un travail interdisciplinaire sur le rêve en psychanalyse. Le rêve suppose une activité représentative que le moi ne contrôle pas, c'est à dire un sujet divisé. Analyser, en linguistique, L'interprétation des rêves de Freud, c'était donc d'abord interroger les conceptions non-linguistiques, implicites ou explicites que se font les linguistes sur la question du sujet et expliciter mon propre arrière plan. Je me suis tourné vers le dialogisme du cercle Bakhtine. Cette première étape permettait de construire une conception du sujet comme « oscillant dans l'interdiscursivité ». J'ai ensuite comparé les travaux de la neurologie moderne sur le rêve avec les conceptions neurologiques de Freud. Cette comparaison montre à la fois l'invalidation de l'énergétique du modèle freudien et l'incapacité de la physiologie moderne à dépasser le behaviorisme et son occultation d'une théorie du sens. En passant ensuite en revue les concepts freudiens majeurs, et dans leur statut naissant, j'ai essayé de les redéployer dans un cadre de compréhension dialogique et interdiscursif. On aperçoit alors des données très riches : une conception originale du mot comme complexe de représentations, une modélisation des transformations de l'entour discursif du sujet dans le vécu onirique (les « processus primaires »), une pragmatique du récit de rêve (« l'élaboration secondaire », une rhétorique freudienne du mot d'esprit et du rêve, une grammaire du rêve, etc. L'auteur a d'abord travaillé pendant une dizaine d'années dans l'espace psychiatrique avant de devenir chercheur en linguistique, rattaché au laboratoire du Groupe de Recherche En Linguistique, Informatique et Sémiotique (GRELIS) à l'université de Franche-Comté.

    30.00 €
  6. BULAG 24

    BULAG 24

    Peter GREENFELD (coord.) – 1999

    Il est généralement reconnu que l'Ingénierie est l'art et la discipline de spécifier, concevoir, produire et maintenir des artefacts obéissant à des besoins identifiés et des critères de qualités sans aucune contraintes imposés par les ressources disponibles. Ce numéro de BULAG a pour thème le Génie Linguistique et le génie logiciel, qui est, le langage de l'ingénierie et le langage du logiciel.

    17.32 €
  7. Semen 11

    Semen 11

    Andrée CHAUVIN – François MIGEOT (txt réunis par) – 1999

    Les articles de ce numéro 11 de SEMEN ont été regroupés de façon qu'ils puissent constituer dans leur diversité autant de défenses et illustrations d'une sémiotique différentielle, laissant chaque pôle critique s'organiser autour du choix de ses entailles, de ses pointillages et de ses auteurs propres (Baudelaire, Balzac, Flaubert, Proust, Roussel, Bataille, Supervielle, Ionesco, Robbe-Grillet, Chamoiseau). Fixant deux extrémités à ce parcours, nous partons du poète qui nous laisse son texte nu (Bernard VARGAFTIG), pour en arriver à la figure du sémioticien qui entrouvre son laboratoire et nous en offre une visite commentée (Jean PEYTARD). Entre ces deux repères, le numéro déploie des approches qui vont de la proximité du travail de l'écrivain à la proximité du travail du chercheur, de l'élaboration du texte à l'élaboration de l'appareil critique, en passant par la construction de la position du lecteur.

    8.00 €
  8. Mélanges Jean Tournier

    Mélanges Jean Tournier

    Catherine PAULIN (éd.) – 1998

    Le présent volume rassemble autour de Jean TOURNIER, lexicologue de renom dans le domaine anglais, la contribution de nombreux collègues anglicistes et met en évidence la place de l'étude dynamique du lexique, à l'intersection de bien d'autres domaines, dans un continuum entre les phénomènes morpho-syntaxiques d'une part et les phénomènes lexicologues d'autre part. Comme le montre ce volume, la lexicologie entretient un rapport étroit avec les autres domaines d'étude de la langue et du discours.

    44.00 €
  9. Recherches en linguistique étrangère Vol. XX

    Recherches en linguistique étrangère Vol. XX

    Jean TOURNIER (txt réunis par) – 1998

    Jean TOURNIER, pionnier de la lexicologie anglaise, a tenu, à son départ à la retraite, à réunir des travaux des meilleurs des jeunes chercheurs de son équipe, en leur laissant carte blanche : pour plusieurs d'entre eux, il s'agit d'une première publication. Ils ont tous profité de la liberté qui est de règle dans le groupe pour traiter des sujets les plus divers : le lexique anglais du cinéma, de la science-fiction, la métasémie des noms composés de l'anglais, l'évolution sémantique de la langue de François Villon à l'anglais contemporain, la métaphore du comportement humain en français et en anglais, le lexique comparé de la folie. A ces travaux de « jeunes espoirs » s'ajoutent les conseils pratiques d'un membre du jury de l'agrégation d'anglais sur l'analyse lexicologique dans l'épreuve de linguistique du concours, et un article de Jean Tournier qui présente ce que la lexicologie peut apporter à la lexicographie, et montre que les principaux défauts des dictionnaires viennent de l'absence d'une solide analyse lexicologique préalable.

    19.00 €
  10. Recherches croisées : Aragon / Elsa Triolet n°6

    Recherches croisées : Aragon / Elsa Triolet n°6

    Lionel FOLLET (coord.) – 1998

    22.50 €