Annales littéraires

Responsable de la collection : France Marchal-Ninosque (Catherine Chedeau, suppléante)

En 1946, deux collections sont adossées à l’Université de Besançon (qui deviendra Université de Franche-Comté en 1975) : les « Annales littéraires de Franche-Comté » et les « Annales scientifiques de Franche-Comté », réunies en 1954 et figurant alors au catalogue de la Société d’édition Les Belles Lettres. L’historien Edmond Préclin, directeur de l’Institut d’études comtoises et jurassiennes, et l’astronome René Baillaud, directeur de l’Observatoire, sont les refondateurs de ces « Annales littéraires de Besançon ». Pluridisciplinaire et universitaire depuis ses débuts, cette collection a dès 1954 fait coexister des séries disciplinaires (faisant parfois naître des revues, en linguistique, philosophie, études théâtrales) et des fascicules spécialisés (Cahiers d’études comtoises, Cahiers de géographie…). Devenue en 1997 la collection patrimoniale des PUFC, les « Annales littéraires » comptent actuellement 15 séries et 4 revues actives constituant un riche catalogue de plusieurs centaines d’ouvrages publiés depuis plus de six décennies. Ces séries sont alimentées par les laboratoires de l’UFR des Sciences de l’Homme et de la Société, accueillant les travaux des chercheurs français et étrangers. Chaque publication proposée aux Annales littéraires et retenue par un des responsables de série est soumise à une double expertise extérieure, soumise ensuite à l’accord d’un Conseil éditorial propre à la collection pour les ouvrages, et, pour les revues, à celui de leur comité de rédaction spécifique.

  1. Dans le fond de ton coeur, je scay

    Dans le fond de ton coeur, je scay

    Thomas ARON – 1993

    8.00 €
  2. Le problème de l'athéisme en Allemagne à la fin du « siècle des Lumières »

    Le problème de l'athéisme en Allemagne à la fin du « siècle des Lumières »

    Daniel MINARY – 1993

    Après avoir commencé par animer vivement les débats à l'aube du mouvement des Lumières, le problème de l'athéisme ressurgit en Allemagne vers la fin du XVIIIe siècle en prenant un relief plus marqué. On peut y accéder par la réception de l'époque caractérisée notamment par divers événements tumultueux provoqués par l'accusation infamante d'athéisme. Toutefois, s'il s'avère que l'évolution de l'esprit rationaliste allemand comportait alors des orientations susceptibles de permettre la rupture plus ou moins radicale avec la religion, la concrétisation effective de l'athéisme demandait, elle, à être exactement précisée - d'autant plus qu'elle se heurtait à de grandes forces de résistance (fondement religieux de la vie spirituelle ; censure ; répression). Aussi la typologie de la libre pensée rationaliste est-elle ici la démarche essentielle. Il en ressort que le processus rationaliste de réduction religieuse passe par différents niveaux.

    45.00 €
  3. Michelet écrit l'Histoire de la Révolution

    Michelet écrit l'Histoire de la Révolution

    Paul VIALLANEIX (éd.) – 1993

    12.00 €
  4. Images de la magie

    Images de la magie

    Simone BERNARD-GRIFFITHS – Janine GUICHARDET (txt réunis par) – 1993

    15.00 €
  5. Mélanges offerts à Jean Peytard. Volume 2
  6. Mélanges offerts à Jean Peytard. Volume 1
  7. Négation, dénégation

    Négation, dénégation

    COLLECTIF – 1993

    15.00 €
  8. Expansions, Ruptures et Continuité de l’Idée Européenne I

    Expansions, Ruptures et Continuité de l’Idée Européenne I

    COLLECTIF – 1993

    Les études composant ce volume ont commencé par s'orienter vers des aspects expansifs de l'idée européenne assortis d'une connotation positive. Mais l'une des premières questions qui surgit fut de savoir si le débat portait sur l'idée, somme toute assez récente, d'Europe sinon de l'Europe, ou bien sur l'idée européenne au sens plus large de perspective européenne caractérisant divers phénomènes de la pensée comme de la réalité tangible. La référence la plus ouverte s'imposait. Sont ainsi abordés du XVIIIe au XXe siècle la notion de modèle européen, contesté ou affirmé, a priori ou a posteriori, idéal, voire utopique ou mythologique, repère proposé pour le futur ou hérité du passé, ou encore en confrontation avec d'autres parties du monde ; des possibilités de conciliation entre sentiment national, nationalisme même, et sentiment européen ; des débats qui s'y déroulèrent ; enfin des expériences humaines européennes où se détachent des figures féminines marquantes.

    22.00 €
  9. Les contradictions de l’idéologie révolutionnaire des droits de l’Homme (1789-1796)
  10. Ironie et dérision

    Ironie et dérision

    Louis UCCIANI – 1993

    25.00 €