Annales littéraires

Responsable de la collection : France Marchal-Ninosque (Catherine Chedeau, suppléante)

La collection Annales littéraires succède au service du même nom créé en 1954 à la faculté des Lettres et Sciences Humaines de l’université de Besançon. Cette collection présente un riche catalogue et est structurée en une quinzaine de séries, dont quatre revues, soutenues par des équipes de recherches couvrant largement le secteur des sciences de l’homme et de la société.

  1. Images de la Réforme au XIXe siècle

    Images de la Réforme au XIXe siècle

    COLLECTIF – 1992

    La Réforme est l'un des sujets majeurs à travers lesquels les hommes du XIXe siècle se figurent les problèmes religieux, sociaux et politiques de leur époque. Le protestantisme constitue, en effet, l'un des événements déterminants des Temps Modernes, dans le miroir duquel les historiographes romantiques et les penseurs de toutes obédiences tentent de retrouver leurs aspirations ou leurs craintes, et de déchiffrer leur destin.

    15.00 €
  2. Syntagmes 4

    Syntagmes 4

    Jean PEYTARD – 1992

    10.00 €
  3. Modernité de Gramsci ?

    Modernité de Gramsci ?

    André Tosel (dir.) – 1992

    30.00 €
  4. Pratique de l'analyse informatique des textes
  5. Études textuelles 2

    Études textuelles 2

    Roger BARNY – 1992

    4.00 €
  6. Recherches en linguistique étrangère XVI
  7. La Noblesse réinventée. Tome 2

    La Noblesse réinventée. Tome 2

    Claude-Isabelle BRELOT – 1992

    L'histoire de la noblesse française au XIXe siècle s'est longtemps limitée aux armoriaux, généalogies et nécrologies mondaines. Avec ce livre, elle entre dans le champ de la science. Les richesses des archives des châteaux, largement exploitées, l'éclairent de façon neuve et suggestive. La noblesse, en effet, se révèle capable d'adaptations multiples à la société post-révolutionnaire. Renouvelée par les anoblis du XIXe siècle, elle ne borne pas ses initiatives à la gestion de ses terres et aux loisirs de la vie de château. Elle est en quête d'utilité sociale. Service de l'État, fonctionnariat, spéculations industrielles et affairistes, bienfaisance et mécénat sont autant de voies qu'elle explore et dans lesquelles elle se réinvente une identité fondée sur la mémoire de ses lignages et sur une culture d'ordre. Le choix de la noblesse comtoise, bien représentative des noblesses provinciales, fait de cet ouvrage une somme indispensable à la connaissance de la Franche-Comté au XIXe siècle, du politique à l'économique et du social au culturel et au religieux.

    30.00 €
  8. Institutions et vie universitaires dans l’Europe d’hier et d’aujourd’hui

    Institutions et vie universitaires dans l’Europe d’hier et d’aujourd’hui

    Maurice GRESSET – François LASSUS (éd.) – 1992

    Actes du colloque de l’Association interuniversitaire de l’Est
    Besançon, 27-28 septembre 1991
    Le tricentenaire du transfert de l'Université comtoise de Dole à Besançon, en 1691, a orienté le choix du thème du colloque bi-annuel de l'Association interuniversitaire de l'Est, qui, depuis trente ans regroupe les Universitaires du quart Nord-Est de la France : une réflexion générale sur la situation de l'Université. L'histoire des universités de cette région — et plus particulièrement des l'universités ayant existé en Franche-Comté — constitue le premier thème du colloque. Mais cette histoire débouche sur l'analyse de la situation présente : dans un second thème, la situation internationale, marquée en 1991 par les bouleversements que l'on connaît notamment en Europe de l'Est, est étudiée dans le cadre de l'insertion de l'Université française dans le système européen.

    22.00 €
  9. Recherches croisées n°4 : Aragon / Elsa Triolet
  10. La Noblesse réinventée. Tome 1

    La Noblesse réinventée. Tome 1

    Claude-Isabelle BRELOT – 1992

    L'histoire de la noblesse française au XIXe siècle s'est longtemps limitée aux armoriaux, généalogies et nécrologies mondaines. Avec ce livre, elle entre dans le champ de la science. Les richesses des archives des châteaux, largement exploitées, l'éclairent de façon neuve et suggestive. La noblesse, en effet, se révèle capable d'adaptations multiples à la société post-révolutionnaire. Renouvelée par les anoblis du XIXe siècle, elle ne borne pas ses initiatives à la gestion de ses terres et aux loisirs de la vie de château. Elle est en quête d'utilité sociale. Service de l'État, fonctionnariat, spéculations industrielles et affairistes, bienfaisance et mécénat sont autant de voies qu'elle explore et dans lesquelles elle se réinvente une identité fondée sur la mémoire de ses lignages et sur une culture d'ordre. Le choix de la noblesse comtoise, bien représentative des noblesses provinciales, fait de cet ouvrage une somme indispensable à la connaissance de la Franche-Comté au XIXe siècle, du politique à l'économique et du social au culturel et au religieux.

    30.00 €