Annales littéraires

Responsable de la collection : France Marchal-Ninosque (Catherine Chedeau, suppléante)

La collection Annales littéraires succède au service du même nom créé en 1954 à la faculté des Lettres et Sciences Humaines de l’université de Besançon. Cette collection présente un riche catalogue et est structurée en une quinzaine de séries, dont quatre revues, soutenues par des équipes de recherches couvrant largement le secteur des sciences de l’homme et de la société.

  1. Le bailliage de Quingey en 1789

    Le bailliage de Quingey en 1789

    François VION-DELPHIN – François LASSUS (éd.) – 1989

    12.00 €
  2. Literaturwissenschaft

    Literaturwissenschaft

    Yves GILLI – 1989

    27.00 €
  3. Recherches en linguistique étrangère XIII
  4. Barbey d'Aurevilly : Correspondance générale IX (1882 - 1888) et Lettres retrouvées
  5. La fin de l'Ancien Régime dans le Pays de Montbéliard

    La fin de l'Ancien Régime dans le Pays de Montbéliard

    Georges BUGLER – Jean-Marc DEBARD (éd.) – 1989

    12.00 €
  6. Notre-Dame de la Grâce-Dieu, 1139-1989
  7. Théâtre et Révolution

    Théâtre et Révolution

    Lucile GARBAGNATI – Marita GILLI (dir.) – 1989

    12.00 €
  8. L'introduction de la vénalité des offices en Franche-Comté

    L'introduction de la vénalité des offices en Franche-Comté

    Maurice GRESSET – 1989

    La vénalité des offices, la vente des fonctions publiques entre particuliers et par l'Etat aux particuliers, est un phénomène mondial que l'on retrouve dans tous les Etats à un certain degré de leur évolution... C'est en France que la vénalité des offices 'est devenue un système, qui connote une société et un Etat. » (R. Mousnier) Comment auraient pu évoluer les institutions d'Ancien Régime sans la vénalité ? Aux XVIe et XVIIe siècles, la Franche-Comté en offre un exemple. Plus que le désir d'aligner sur le reste, du royaume la province conquise en 1674, la détresse financière en 1692 amène Louis XIV à introduire la vénalité des offices en Franche-Comté. Multiplication des charges coûteuses, révocation d'anciens titulaires, arrivée de non-comtois, troubles dans l'exercice de la justice : les' conséquences immédiates sont nombreuses, moins dangereuses cependant que les conséquences lointaines, notamment la création d'un corps de « fonctionnaires » inamovibles et indépendants dont l'esprit de caste aboutit à la déstabilisation de l'Etat et s'avère l'une des causes de la Révolution de 1789.

    12.00 €
  9. Idéologie révolutionnaire et pratique politique de la France en Rhénanie de 1794 à 1801
  10. Les forteresses vides de l'Oncle Toby. 2