Linguistique, sémiotique et communication

Directrice : Virginie LETHIER
  1. Syntagmes 5

    Syntagmes 5

    Jean PEYTARD – 2001

    Comme les quatre précédents Syntagmes, ce volume désormais posthume mais entièrement conçu et agencé par Jean Peytard, rassemble des articles publiés de façon dispersée et quelques textes inédits.

    14.00 €
  2. Recherches croisées  n°7 : Aragon / Elsa Triolet

    Recherches croisées n°7 : Aragon / Elsa Triolet

    Corinne GRENOUILLET (éd.) – 2001

    27.44 €
  3. Lecteurs et lectures des Communistes d'Aragon

    Lecteurs et lectures des Communistes d'Aragon

    Corinne GRENOUILLET – 2000

    Les Communistes : Aragon a publié pour la première fois ce gros roman historique entre 1949 et 1951. avant de le réécrire de fonds en comble en 1966. Avec un titre pareil en pleine guerre froide, il prenait le risque de ne toucher qu'une partie de son lectorat potentiel. Porté aux nues par la presse communiste. ce roman à thèse ne réussit qu'imparfaitement à convaincre les lecteurs de l'autre bord politique. C'est que sa réception s'insérait dans un contexte de crispation politique, surdéterminé par les batailles idéologiques du PCF : le roman, comme les arts, était devenu une arme au service d'une cause politique. Les Communistes renvoya aux militants une image souvent flatteuse d'eux-mêmes. Cet effet de miroir est sensible dans les lectures et les lecteurs fictifs : ces personnages lisant sont étonnamment proches de leurs modèles, les militants réels, et l'identification a joué à plein. L'étude de ces lectures fictives permet aussi de comprendre l'ancrage historique et politique des Communistes dans la période 1939-1940. au travers des discours puisés dans les journaux et l'opinion publique de l'époque... .Au carrefour de l'histoire littéraire, de l'histoire et de la sémiologie, cet essai rappelle ainsi la richesse polyphonique de ce roman injustement méconnu.

    22.50 €
  4. Répétition, Altération, Reformulation (Colloque International, Besançon, Juin 1998)

    Répétition, Altération, Reformulation (Colloque International, Besançon, Juin 1998)

    Patrick ANDERSON – Andrée CHAUVIN-VILENO (éd.) – 2000

    Dans le sillage des travaux de Jean Peytard, à partir de l'option qui est au fondement de la sémiotique de l'altération et selon laquelle la production du sens se définit en termes de mouvance et de différenciation, le Grelis a réuni en juin 1998 à Besançon, un colloque international centré sur la problématique de « l'autrement dit » et intitulé Répétition Altération Reformulation. Le présent volume rassemble des contributions consacrées aux problématiques de la langue (des langues), et des discours. Les dix-neuf articles sont répartis en quatre ensembles : un cadre théorique qui articule altérité et altération, une série d'études qui éclairent les relations de la langue au(x) discours en décrivant des phénomènes de reprise et de rupture, des recherches qui explorent la dimension didactique de la reformulation, enfin un groupe d'articles qui privilégient les aspects inter-linguistiques et intersubjectifs. Publié en parallèle aux Annales de l'Université de Franche-Comté, le numéro 12 de la revue Semen regroupe treize contributions centrées sur les problématiques de l'analyse textuelle. Les deux volumes donnent la mesure de la richesse et de l'intérêt du colloque.

    18.00 €
  5. Aragon, Elsa Triolet et les cultures étrangères

    Aragon, Elsa Triolet et les cultures étrangères

    Andrew MACANULTY (dir.) – 2000

    Les oeuvres d'Aragon et d'Elsa Triolet sont intimement liées à plusieurs cultures étrangères. Les romans de la jeune femme russe devenue l'écrivain français Elsa Triolet puisent aux sources des grands classiques russes, Gorki ou Maïakoski et, au moment de la seconde guerre mondiale, sont influencés par des émissions de la B.B.C. Aragon, obsédé par l'Espagne et son romancero à partir de 1936 fut un traducteur qui théorisa le rapport traduction/écriture. La réception de son oeuvre dans l'Angleterre de la seconde guerre mondiale ou dans le Japon de l'Après-guerre connut des péripéties dues à l'hostilité de surréalistes exilés ou à son engagement politique. Dans les années quarante, l'humanisme de l'écrivain se fortifia d'un internationalisme prenant en compte le rôle des résistants de la M.O.I. L'ensemble des textes d'Aragon accorde une place essentielle à la langue et à la littérature russes, notamment à Pouchkine, et ses derniers romans révèlent l'importance décisive de l'inter-texte shakespearien.

    22.50 €
  6. La didactique des langues étrangères à l'épreuve du sujet

    La didactique des langues étrangères à l'épreuve du sujet

    Patrick ANDERSON – 1999

    L'objet de l'ouvrage est de montrer que les concepts forgés ou empruntés en didactique des langues (DLE) concernant l'apprentissage d'une langue étrangère présentent une remarquable homogénéité et qu'il n'y a pas de rupture épistémologique avec le cadre mis en œuvre dans les années 1960 (Cette thèse est en opposition avec les discours (légitimés) du champ qui privilégient un éclectisme de bon ton, et laissent de côté la dimension intersubjective du processus apprendre) et qu'il manque à la DLE une théorie du sujet qui lui permettrait de sortir du réductionnisme techniciste et du marketing pédagogique dans lequel elle s'inscrit. La réflexion est menée à partir d'une relecture des concepts dominants de la didactique des langues et plus particulièrement de la didactique du Français langue étrangère (FLE) et privilégie trois axes : - La question de l'exercice de la didactique et l'examen de sa constitution. - La définition de la langue mise en œuvre - La question du sujet et la question du rapport au savoir. Enseignant pendant 20 ans au Centre de linguistique Appliquée de Besançon, Patrick ANDERSON est Maître de Conférences au Département des Lettres de l'Université de Haute-Alsace à Mulhouse.

    20.00 €
  7. Pierre-Joseph Proudhon. Ecrits linguistiques et philologiques (inédits)

    Pierre-Joseph Proudhon. Ecrits linguistiques et philologiques (inédits)

    Jacques BOURQUIN (éd.) – 1999

    Pierre-Joseph PROUDHON n'a pas cessé de s'intéresser aux problèmes du langage. Des extraits inédits de ses Cahiers et d'un important manuscrit commencé en 1853, éclairent le rôle de la réflexion linguistique dans l'évolution de sa pensée depuis la préparation de sa première publication, une grammaire générale (1837), jusqu'à ses ouvrages majeurs, la Philosophie du Progrès (1853) et De la Justice (1858).

    18.00 €
  8. Entre les lames

    Entre les lames

    François MIGEOT – 1999

    La Chambre secrète, Le Miroir qui revient, La Jalousie, Souvenirs du Triangle d'Or On trouvera rassemblées ici plusieurs études sur différents textes d'Alain Robbe-Grillet, qui forment le parcours de lecture d'un analisant. Le terme, par la licence orthographique qu'il s'octroie, tend à souligner les liens qu'il entretient depuis la lecture avec son homologue analysant. Là, il y sur le divan une parole déréalisée, c'est-à-dire libérée des conditions pragmatiques de l'échange par le cadre de la cure ; ici, il y a couché sur le papier un discours suspendu, affranchi de l'épreuve de réalité par le cadre du texte littéraire. Pour que l'analyse s'engage, textuelle ou non, il faut y mettre du sien, reprendre à son compte l'énonciation restée en souffrance ; il y faut du transfert, il faut un sujet supposé savoir ou un texte supposé détenteur d'une énigme. Dans cette affaire, le texte n'est donc plus le patient supportant les violences d'une herméneutique. Il est le répondant d'une parole qui se construit entre ses propres mots, dans ses propres mots.

    14.00 €
  9. Linguistique dialogique et psychanalyse

    Linguistique dialogique et psychanalyse

    Philippe SCHEPENS – 1999

    Il s'agit ici d'un travail interdisciplinaire sur le rêve en psychanalyse. Le rêve suppose une activité représentative que le moi ne contrôle pas, c'est à dire un sujet divisé. Analyser, en linguistique, L'interprétation des rêves de Freud, c'était donc d'abord interroger les conceptions non-linguistiques, implicites ou explicites que se font les linguistes sur la question du sujet et expliciter mon propre arrière plan. Je me suis tourné vers le dialogisme du cercle Bakhtine. Cette première étape permettait de construire une conception du sujet comme « oscillant dans l'interdiscursivité ». J'ai ensuite comparé les travaux de la neurologie moderne sur le rêve avec les conceptions neurologiques de Freud. Cette comparaison montre à la fois l'invalidation de l'énergétique du modèle freudien et l'incapacité de la physiologie moderne à dépasser le behaviorisme et son occultation d'une théorie du sens. En passant ensuite en revue les concepts freudiens majeurs, et dans leur statut naissant, j'ai essayé de les redéployer dans un cadre de compréhension dialogique et interdiscursif. On aperçoit alors des données très riches : une conception originale du mot comme complexe de représentations, une modélisation des transformations de l'entour discursif du sujet dans le vécu onirique (les « processus primaires »), une pragmatique du récit de rêve (« l'élaboration secondaire », une rhétorique freudienne du mot d'esprit et du rêve, une grammaire du rêve, etc. L'auteur a d'abord travaillé pendant une dizaine d'années dans l'espace psychiatrique avant de devenir chercheur en linguistique, rattaché au laboratoire du Groupe de Recherche En Linguistique, Informatique et Sémiotique (GRELIS) à l'université de Franche-Comté.

    30.00 €
  10. Recherches croisées n°6 : Aragon / Elsa Triolet

    Recherches croisées n°6 : Aragon / Elsa Triolet

    Lionel FOLLET (coord.) – 1998

    22.50 €