Aragon, Elsa Triolet et les cultures étrangères

Aragon, Elsa Triolet et les cultures étrangères

Actes du colloque de Glasgow Avril 1992

Andrew MACANULTY (dir.)

2000 – ISBN : 978-2-913322-04-2 – 227 pages – format : 15x21 cm

Collection : Annales littéraires

Série : Linguistique, sémiotique et communication

Disponibilité : En stock

22.50 €
OU
Résumé

Les oeuvres d'Aragon et d'Elsa Triolet sont intimement liées à plusieurs cultures étrangères. Les romans de la jeune femme russe devenue l'écrivain français Elsa Triolet puisent aux sources des grands classiques russes, Gorki ou Maïakoski et, au moment de la seconde guerre mondiale, sont influencés par des émissions de la B.B.C. Aragon, obsédé par l'Espagne et son romancero à partir de 1936 fut un traducteur qui théorisa le rapport traduction/écriture. La réception de son oeuvre dans l'Angleterre de la seconde guerre mondiale ou dans le Japon de l'Après-guerre connut des péripéties dues à l'hostilité de surréalistes exilés ou à son engagement politique. Dans les années quarante, l'humanisme de l'écrivain se fortifia d'un internationalisme prenant en compte le rôle des résistants de la M.O.I. L'ensemble des textes d'Aragon accorde une place essentielle à la langue et à la littérature russes, notamment à Pouchkine, et ses derniers romans révèlent l'importance décisive de l'inter-texte shakespearien.

Sommaire
Auteur(s)
Andrew MACANULTY (dir.)
éléments téléchargeables
En Ligne