Formes et dispositions du texte théâtral du symbolisme à aujourd'hui

Formes et dispositions du texte théâtral du symbolisme à aujourd'hui

Enjeux littéraires, poétiques, scéniques

Pascal LÉCROART (dir.)

2019 – ISBN : 978-2-84867-654-8 – 350 pages –

Collection : Annales littéraires

Série : Arts en scène

Disponibilité : En stock

21.00 €
OU
Résumé

Comment écrit-on pour le théâtre ? Ou, plus précisément, comment le texte de théâtre investit-il l’espace de la page ? Comment se dispose-t-il sur le papier ? Quelle forme emprunte-t-il ?

L’objectif de ce volume collectif est d’étudier la question de la disposition du texte dramatique sur un large empan, de la fin du XIXe siècle à aujourd’hui, dans ses multiples enjeux. Cette perspective paraît essentielle pour aborder une période extraordinairement riche du théâtre. En dépassant à ses débuts la traditionnelle opposition du vers et de la prose, elle a permis de définir de nouveaux horizons d’écriture – et donc de lecture et de représentation. Actuellement, comme en écho, on ne compte plus les exemples d’auteurs dramatiques qui exploitent, dans l’édition de leurs œuvres, les possibilités typographiques disponibles avec la généralisation des traitements de texte.

Le volume, principalement composé d’études monographiques centrées sur des exemples français, propose un parcours problématisé sur cette riche matière jusque-là peu explorée.

Sommaire

Introduction

 

Persistance et réinventions du vers : du modèle académique à ses contournements

Le vers théâtral dans Chantecler

Bertrand Degott

Le théâtre sous l’emblème du mauvais vers

Armelle Hérisson

La réinvention du vers dans Le Château de Hans de Maurice Pottecher

Carole Rambaud

Le Huon de Bordeaux d’Émile Roudié face à celui d’Alexandre Arnoux : tradition poétique et particularités contextuelles

Caroline Cazanave

 

Expériences d’un vers libre au théâtre : un modèle poétique et rythmique

L’eumolpée et l’écriture poétique théâtrale de Joséphin Péladan – Proses lyriques de déclamation

Laure Darcq

À la recherche d’une écriture dramatique nouvelle : Le Roi Candaule par André Gide

Clara Debard

Le vers dramatique dans Le Bout de la route de Jean Giono : pertinence et intermittence

Adélaïde Jacquemard-Truc

Pour une prosodie de Michel Vinaver : le vers libre

Eric Eigenmann

La Marche de Bernard-Marie Koltès : les dispositions parallèles

Carine Rousselot

La « ponctuation blanche » dans J’étais dans ma maison et j’attendais que la pluie vienne de Jean-Luc Lagarce : du bredouillement au bruissement

Marianne Bouchardon

Effets de dispositions textuelles dans le théâtre à dominante monologale de Gilles Laubert

Pascal Lécroart

Les pièces monologales contemporaines ou comment faire respirer des écritures d’un seul souffle

Agnès Cambier

 

Jouer de la page et de la typographie : vers un modèle pictural et plastique

Les silences dans l’œuvre dramatique de Charles Péguy :  procédé poétique, scénique ou écriture liturgique ?

Marie Velikanov

Le théâtre « activité de l’esprit » : texte, langage et graphie dans les théâtres dadaïste et surréaliste

Emmanuel Cohen

Le théâtre de Jean Vauthier : l’intrusion permanente d’un discours commentatif

Marie-Claude Hubert

Le théâtre de poésie en Italie (1960-1970) : le texte-dispositif

Stéphane Hervé

Le théâtre du survisible : Ciels de Wajdi Mouawad

Arnaud Bernadet

 

Table ronde : François Berreur, Henri Dalem, Guillaume Dujardin et Julia Vidit interrogés par Julia Peslier

 

Index des noms de personnes

Présentation des auteurs

Table des matières

Auteur(s)
Pascal LÉCROART (dir.)
Public
Chercheurs, enseignants du secondaire et du supérieur, professionnels du théâtre et des arts de la scène, étudiants, spectateurs, public cultivé
Soutien(s)
ELLIADD