Pline le Jeune. Esclaves et affranchis à Rome

Pline le Jeune. Esclaves et affranchis à Rome

Antonio GONZALES

2003 – ISBN : 978-2-84867-011-9 – 420 pages – format : 16x22 cm

Collection : Institut des sciences et techniques de l'Antiquité (ISTA)

Disponibilité : En stock

29.00 €
OU
Résumé

L'oeuvre de Pline le Jeune, mort en 113 de notre ère, est constituée d'une abondante correspondance (9 livres) essentiellement avec des membres des cercles aristocratiques romains et italiens, mais aussi d'un livre de lettres adressées à l'empereur Trajan, ainsi que d'un panégyrique de ce même princeps. Corpus relativement homogène, et peut-être de circonstance, par son contenu et par sa chronologie, la production épistolaire de Pline répond au souci personnel de marquer son époque par la publication de ses écrits en s'inscrivant dans une tradition intellectuelle et dans une ambiance référentielle qui est celle de l'opus cicéronien. Les critiques qui ont été portées contre cette « imitation » n'enlèvent rien à l'intérêt majeur que représente cette oeuvre pour la compréhension des relations sociales, politiques et culturelles du renouveau que marque le principat de Trajan.
Dans cette optique le Panégyrique de Trajan met en perspective l'attitude d'une partie de l'aristocratie romaine, compromise par le principat de Domitien. La volonté de glorifier le nouveau régime conduit Pline à choisir, parmi les thèmes centraux de sa construction rhétorique, le thème de la dépendance et de l'asservissement pour se dédouaner peut-être d'une carrière trop facilement effectuée sous le principat de I' « Auguste ridicule ».
Élément essentiel de la société romaine, l'esclavage est bien entendu présent dans l'oeuvre de Pline le Jeune. Cependant, sa correspondance, en opposition à la rhétorique du Panégyrique, fait apparaître un Pline tolérant pour ses esclaves, confiant envers ses affranchis. L'humanitasdu maître privé ne doit pas pour autant se substituer à l'auctoritas du maître public, l'empereur, dans le maintien des clivages juridiques. De ce point de vue, le Panégyrique de Trajan célèbre le retour à la tradition et au respect des hiérarchies. Marquée par l'évolution des moeurs aristocratiques, l'oeuvre de Pline le Jeune n'en traduit pas moins l'ambivalence et les atermoiements.

Sommaire

Introduction

PREMIÈRE PARTIE

 

Un homme sous influence

 

A. Le cursus honorum : image et éphéméride de la carrière d'un homo nouus

            1. Le corpus épigraphique

            2. Les premières fonctions d'un chevalier avant sa promotion à la questure

            3. Les étapes d'une promotion : une carrière officielle sous la protection impériale

 

B. Un épistolier sous influence et une correspondance à l'apparence homogène

 

1. Une oeuvre épistolaire classique

            1. 1. Les modèles grecs

            1. 2. L'origine latine de la ratio scribendae epistulae de Pline : Cicéron, Sénèque et

Martial

            1. 3. Le genre épistolaire plinien : genèse et chronologie

                       1. 3. 1. Formalisation et typologie

                       1. 3. 2. Correspondance et Panégyrique : question de chronologie et d'authenticité  

                                   1. 3. 2. 1. 1. L'authenticité de la Correspondance

                                   1. 3. 2. 2. 2. La chronologie de la compilation de la Correspondance

 

2. Destinataires et thèmes de la Correspondance

            2. 1. Destinataires familiers et hommes noui

            2. 2. Des thèmes épistolaires centrés sur le réseau social

                       2. 2. 1. Une thématique traditionnelle ?

                       2. 2. 2. L'activité de recommandation du legatus pro praetore Ponti et Bithvniae consulari potestate

 

3. Une présence sélective des dépendants dans l'oeuvre de Pline

            3. 1. La dépendance et les correspondants

            3. 2. Une correspondance déterminée par les événements

            3. 3. Le réseau plinien et la dépendance

 

DEUXIÈME PARTIE

 

Espace et société en mouvement. Manifestations et refoulements

 

A. La question du statut entre normes et refoulements sociaux

            1. Généralités

            2. Les esclaves

            3. Les affranchis

            4. Les incertains et les incertains noeuds de la connaissance du monde de Pline

 

B. Lieux de réalisation de la dépendance de la familia de Pline

            1. Un cadre d'organisation spatiale de la familia

                       1. 1. Cubiculum, diaeta/dormitorium et reliqua pars

            2. Des espaces contraignants de la dépendance à la coexistence stoïcienne

                       1. 3. La ailla, lieu de contrainte pour Pline

                       1. 4. Un univers de la dépendance à l'échelle de l'Empire

 

C. Les fonctions liées à la dépendance

            1. La pratique impériale modèle de l'organisation sociale ?

            2. Un espace domestique polyvalent

            3. Les domaines de Pline : une réalité estompée

            4. Un espace en mouvement

            5. Un foisonnement de fonctions secondaires ?

 

TROISIÈME PARTIE

 

Un maître et un patron à l'aube d'une ère nouvelle

 

A. Comportements et mentalités des dépendants

            1. Les énoncés : lexique et désignation de la dépendance

            2. L'ambiguité des comportements des dépendants

            3. Pline, modèle du bon maître

 

B. Les conditions de la dépendance sont-elles source d'émancipation ?

            1. Les libres à l'aune de l'esclavage

            2. Pline et la dépendance : une relation ambiguë

 

Conclusion

 

Bibliographie

 

Corpus des références à l'esclavage et à la dépendance

 

Index thématique

 

CARTES ET PLANS

 

Les correspondants localisés de Pline en Italie

Destinataires provinciaux de la Correspondance de Pline

La dépendance chez les correspondants italiens et familiaux

La villa Laurentina di Plinio il Giovane d'après E. Salza Prina Ricotti

Localisation (?) de la domus romaine de Pline

Les villas attestées de Pline

GRAPHIQUES

 

Index thématique des esclaves et de l'esclavage

Index thématique des affranchis

Index thématique des incertains           

Poids de l'Italie dans les références à la dépendance

Auteur(s)
Antonio GONZALES
éléments téléchargeables
En Ligne

Recommandations