Psychiatrie et homosexualité

Psychiatrie et homosexualité

Lectures médicales et juridiques de l'homosexualité dans les sociétés occidentales de 1850 à nos jours

Malick BRIKI

2009 – ISBN : 978-2-84867-251-9 – 232 pages – format : 16*22 cm

Collection : Hors collection

Série : THÉSIS

Série : Notre catalogue

Disponibilité : En stock

22.00 €
OU
Résumé
Inverti-e, lesbienne, homosexuel-le, autant de catégories créées ou investies par la médecine et la psychologie au XIXe siècle pour traiter ce que l'on perçoit, au mieux, comme des “anomalies”. Aujourd'hui, en Europe comme aux États-Unis, l'homosexualité n'est plus considérée comme une maladie mentale. Que dire alors de la reparative therapy et de ses “ex-gays”, de l'orientation sexuelle “égo-dystonique” en psychiatrie ou encore de la “perversion” en psychanalyse ?
Le présent ouvrage se propose d'analyser, dans une perspective historique, la construction de l'homosexualité comme maladie mentale, dans ses rapports avec la science, la politique et le social. Il s'agit ici d'interroger les disciplines médico-psychologiques sur les questions de normalisation des genres, des sexes, et des désirs, pour sortir de cette logique catégorielle. La psychologie, la psychanalyse et la psychiatrie sont-elles prêtes à relever le défi de la lutte contre la stigmatisation, pré-requis incontournable à la disparition du classement identitaire ?
Sommaire

Remerciements

 

Préface

 

Liste des abréviations

 

Introduction

 

Chapitre 1 Création et psychiatrisation de l’homosexualité (milieu du XIX – milieu du XXe siècle)

L’originalité française parmi les sociétés occidentales

Le contexte politique et social à l’époque de l’invention du concept d’homosexualité en Europe et aux États-Unis

De l’Église à la science médico-légale, du sodomite au pédéraste impudique

La médecine légale et le sodomite

Bouleversements socio-politiques, apport des autres disciplines et homosexualité à la première moitié du XXe siècle

L’essor de la psychiatrie américaine et la création de l’OMS : où classer l’homosexualité dans les années 1950 ?

L’homosexualité reste un fléau social et une perversion à traiter ou à enfermer dans les années 1960

Les thérapies comportementales

 

Chapitre 2 Deux décennies de dépsychiatrisation de l’homosexualité, 1970-1990

La crise sociale et politique occidentale : une Révolution sexuelle

La crise de la psychiatrie américaine

Le retrait de l’homosexualité du DSM-II : 1973-1974

La pression exercée sur l’APA par les activistes gays et lesbiennes

L’OMS ne suit pourtant pas la décision américaine : l’homosexuel·le est toujours un∙e malade mental∙e

Les répercussions du retrait de l’homosexualité par l’APA

La préparation du DSM-III ou la reprise de la controverse

La difficile dépénalisation de l’homosexualité dans les sociétés occidentales

L’Europe est en avance sur les États-Unis

Retrait de l’homosexualité égo-dystonique (APA, 1987)

L’abandon du diagnostic d’homosexualité par l’OMS en 1992

 

Chapitre 3 Et maintenant ?

 

Annexe 1 Évolution des intitulés diagnostiques

 

Annexe 2 Un symposium : l’homosexualité doit-elle faire partie de la nomenclature de l’APA ? (Am J Psychiatry, November 1973)

 

Bibliographie

 

Biographies

 

Table des illustrations

Auteur(s)
Malick BRIKI
Malick Briki est docteur en Médecine, psychiatre et psychothérapeute. Il poursuit actuellement des activités de consultation, de recherche et d'enseignement au Centre hospitalier universitaire de Besançon.
Public
Ce livre intéressera les professionnels de la santé, les spécialistes en sciences humaines, ainsi que toute personne motivée par la réflexion sur les normes et les différences.
éléments téléchargeables
En Ligne
Soutien(s)
Ouvrage publié avec le soutien de l’association universitaire franc-comtoise de recherche en psychiatrie.