Groupes sociaux et idéologie du travail dans les mondes homérique et hésiodique

Groupes sociaux et idéologie du travail dans les mondes homérique et hésiodique

Malick NDOYE (dir.)

2010 – ISBN : 978-2-84867-310-3 – 340 pages – format : 16x22 cm

Série : Nos collections

Collection : Institut des sciences et techniques de l'Antiquité (ISTA)

Disponibilité : En stock

29.00 €
OU
Résumé

Cette étude, fondée sur un examen approfondi des textes grecs et une analyse lexicale rigoureuse, s'appuie aussi sur les pratiques intertextuelles. Les statuts sociaux sont déterminés à partir d'une analyse des activités économiques. Le travail « pour soi » concerne les maîtres d'oikos, riches aristocrates homériques et modestes paysans. À la valeur mythique attachée aux activités des premiers se substitue chez Hésiode une valeur plus utilitaire du travail. Le travail « pour autrui » donne lieu à des développements originaux sur les démiurges, les thètes et les thérapontes. À contre courant du discours dominant, cette étude démontre que l'esclave homérique, caractérisé par le travail forcé, se distingue des autres groupes sociaux tant sur le plan lexical que par son état et sa condition.

Auteur(s)
Malick NDOYE (dir.)
Malick Ndoye est helléniste, docteur d'État, maître de conférences d'histoire ancienne à l'Université Cheikh Anta Diop de Dakar. Ses travaux portent sur la société homérique et sur l'esclavage en général.
Public
Cet ouvrage s'adresse à tout public universitaire intéressé par les questions relatives au monde du travail, aux groupes sociaux et à l'esclavage dans la Grèce antique.
éléments téléchargeables
Soutien(s)
Institut des Sciences et des Techniques de l'Antiquité (EA 4011 - UFC)