La Nature du socialisme

La Nature du socialisme

Pensée sociale et conceptions de la nature au XIXe siècle

Vincent BOURDEAU – Arnaud MACÉ (dir.)

2017 – ISBN : 978-2-84867-607-4 – 410 pages – format : 15*21 cm

Collection : Annales littéraires

Série : AGON

Disponibilité : En stock

Ce produit est en pré-commande
jusqu'au vendredi 15 décembre 2017.

Prix normal : 16,00 €

Special Price 12,80 €

OU
Résumé

 Le XIXe siècle passe pour le siècle de l’histoire, de sociétés modernes hantées par leurs productions tant matérielles que culturelles, s’arrachant par le travail, la technique et la science aux contraintes de la nature. Notre ouvrage propose de montrer, à l’inverse, que les pensées sociales de la période ont entretenu d’étroits rapports avec le concept, diversement élaboré, de nature. Le socialisme est un terrain fécond pour déployer une telle relecture tant il semble éclairer – dans ses nombreuses variantes – les modalités par lesquelles la nature est appréhendée comme un moyen de penser non seulement la consistance du social mais aussi les manières d’intervenir sur lui et de le transformer.

Sommaire

INTRODUCTION

 

La nature du social : l'hypothèse d'un effet politique dans le champ des savoirs

 

Vincent Bourdeau& Arnaud Macé

 

 

 

Un autre regard sur l'histoire des sciences humaines

 

Un entretien avec c. Blanckaert

 

 

 

PARTIE I. VARIATIONS NATURALISTES DES SOCIALISMES EUROPÉENS ENTRE 1830 ET 1848

 

Nature et pensée sociale au XIXe siècle : Enjeux politiques de l’organicisme

 

Vincent Bourdeau

 

 

 

La variété naturelle du social dans les socialismes français des années 1840

 

Andréa Lanza

 

 

 

Ludwig Feuerbach : la nature et la nature humaine comme fondement d’une praxis sociale et politique

 

Anne Durand

 

 

 

L’owénisme : politique naturelle et économie artificielle

 

Gregory Claeys

 

 

 

Nature et travail : Les deux formes de la richesse sociale selon Auguste Walras

 

Vincent Bourdeau

 

 

 

PARTIE II. HÉRITAGES NATURALISTES ET RECOMPOSITION DES SOCIALISMES APRÈS 1848 : EN FRANCE

 

Nature versus Citoyenneté dans le discours républicain : l’héritage du Second Empire

 

Chloé Gaboriaux

 

 

 

Une anthropologie téléologique : fins et origines des peuples et des hommes selon Pierre-Joseph Proudhon

 

Edward Castleton

 

 

 

Enfantin contre Guépin : Théologie et politique d’une science de l’homme

 

Loïc Rignol

 

 

 

Les tenailles d’acier de la nécessité. Taine, une naturalisation de l'histoire

 

Frédéric Brahami

 

 

 

PARTIE III. HÉRITAGES NATURALISTES ET RECOMPOSITION DES SOCIALISMES APRÈS 1848 : EN EUROPE

 

Sciences de la nature versus sciences de l’esprit : un conflit allemand des facultés

 

Wolf Feuerhahn

 

 

 

Dialectique générale et dialectique restreinte : le marxisme avec la nature

 

Arnaud Macé

 

 

 

L’impossible anthropologie communiste de Karl Marx

 

Gareth Stedman Jones

 

 

 

L’Entraide de Kropotkine : un socialisme darwinien ?

 

Jean-Christophe Angaut

 

 

 

Pierre Kropotkine et Elisée Reclus, aux sources des théories anarcho-communistes de la nature

Irène Pereira

Auteur(s)
Vincent BOURDEAU (dir.)
Vincent Bourdeau est maître de conférences en philosophie à l’université de Bourgogne Franche-Comté.
Arnaud MACÉ (dir.)
Arnaud Macé est professeur en philosophie à l’université de Bourgogne Franche-Comté. Tous deux sont membres du laboratoire Logiques de l’agir (EA 2273).
Public
Cet ouvrage est destiné à un public universitaire, chercheur.e.s comme étudiant.e.s, mais aussi au grand public, soucieux de comprendre les soubassements historique et épistémologique du socialisme contemporain.
éléments téléchargeables