Des mots et des maths

Des mots et des maths

Faire vivre les mots pour enseigner les mathématiques

Danielle RUELLAND-ROGER

2019 – ISBN : 978-2-84867-668-5 – 148 pages – format : 19.5x26 cm

Collection : Pratiques & techniques

Série : Les publications de l'IREM de Besançon

Disponibilité : En stock

12,00 €
Résumé

Pour exercer leur métier et développer leurs compétences, les professeurs doivent pouvoir mobiliser leur expérience et leurs savoirs professionnels. Les auteures présentent ici un dispositif d’analyse du travail, issu de la psychologie du travail. Déployé au sein d’un groupe IREM, il a conduit des enseignantes en collège à renouveler et à enrichir leur regard réflexif sur leur métier. Les surprises et affects provoqués par leurs échanges contradictoires dans   plusieurs contextes successifs leur ont permis de développer leur réflexion pour faire face aux problématiques du métier. Les lecteurs et lectrices de cet ouvrage, formateurs comme enseignants, trouveront matière à alimenter leurs analyses pédagogiques, qu’ils ou elles soient professeurs de mathématiques ou non, en collège ou non.

Sommaire

Introduction

 

Chapitre 1  Activité des élèves, activité de l’enseignant..

1.1 Comment en savoir plus sur ce que font réellement les élèves ?

1.1.1 Un dialogue « intervenante-élèves » sur les fonctions linéaires en troisième

1.1.2 Dans l’autre troisième : un dialogue « intervenante-élèves » à propos des écritures symboliques. 

1.1.3 Le dialogue « intervenante-élèves » sur la proportionnalité en sixième.

1.2 Interprétation et prise en compte des dialogues élèves-intervenante.

1.2.1 Comment s’y prendre avec les mathématiques et avec les élèves ?

1.2.2 Une hypothèse : les mots et les symboles fonctionnent comme desmoteurs du développement de la pensée des élèves  

1.2.3 Le mystère de la « droite proportionnelle »

 

Chapitre  2  La rencontre avec des travaux scientifiques

2.1 Du symbolisme mathématique et de ses modalités d’appropriation

2.1.1 La fonction du symbolisme dans les mathématiques

2.1.2 Les signes (symboles et mots), moyens d’influence du sujet sur lui-même

2.1.3 Pensée, langage, dialogues

2.2 Les professeurs face aux textes des scientifiques

2.2.1 La confrontation aux textes de l’épistémologue G.G. Granger 

2.2.2 La confrontation aux textes de psychologie

2.2.3 Analyses savantes et expérience professionnelle : un phénomène de résonance

2.3. Des résonances à l’ « institutionnalisation »

2.3.1 Résonances et psychologie pratique

2.3.2 L’émergence de la question de « l’institutionnalisation »

2.4 L’institutionnalisation comme enjeu : Les analyses didactiques existantes

2.4.1 Situation d’action et décontextualisation

2.4.2 Action enseignante et institutionnalisation

2.4.3 Des analyses didactiques aux effets diversifiés

2.5 L’institutionnalisation comme objet d’une analyse du travail : « l’instruction au sosie »

2.5.1 Les caractéristiques de l’instruction au sosie

2.5.2 La position de sosie

2.5.3 Être sosie : poser des questions

 

Chapitre 3  Les dilemmes de l’institutionnalisation

3.1 L’institutionnalisation : quand ?

3.1.1 Lorsque les mots apparaissent dans la classe

3.1.2 Comment institutionnaliser ?

3.1.3 Institutionnaliser par écrit, pour quoi faire ?

3.2 Deux situations problématiques concrètes

3.2.1 Institutionnalisation et proportionnalité

3.2.2 Institutionnalisation et fonctions linéaires et affines

 

Conclusion

Auteur(s)
Danielle RUELLAND-ROGER
Danielle Ruelland-Roger est maître de conférences de mathématiques, chargée d’études à l’EPTCA du CRTD, EA 4132, CNAM
Public
Professeurs de mathématiques ou non, formateurs, chercheurs en sciences de l’éducation, didacticiens, psychologues du travail
éléments téléchargeables
Soutien(s)
Ouvrage publié avec le concours du EPTCA-CRTD CNAM PARIS