couverture Semen 47

Semen 47

Discours de haine dissimulée, discours alternatifs et contre-discours

Fabienne BAIDER – Maria CONSTANTINOU (coord.)

2020 – ISBN : 978-2-84867-715-6 – 160 pages – format : 15x21 cm

Revue : Semen

Disponibilité : En stock

18.50 €
OU
Résumé

Les contributions de ce numéro ont pour objectif d’analyser et de déconstruire les processus langagiers explicites ou implicites d’exclusion, d’insulte et d’oppression de la part de différents groupes sociaux (familles, internautes, institutions, groupes politiques) envers des individus qui souvent incarnent la différence. Adoptant des approches théoriques et méthodologiques différentes, elles cherchent à interroger tant les manifestations discursives de la haine dissimulée que les discours y répondant. Trois contributions explorent la haine dissimulée dans les discours politiques, institutionnels ou médiatiques (Sapio, Lorenzi-Bailly et Guellouz, Bouzereau), trois autres analysent des initiatives de contre-discours et de discours alternatifs ( Renaut et Ascone,  Varga,  Moïse et Hugonnier ).  

Sommaire

DOSSIER THéMATIQUE :

 Discours de haine dissimulée, discours alternatifs et contre-discours : présentation

Fabienne Baider, Maria Constantinou

 

L’amour qui hait.  La formule « crime passionnel » dans la presse française contemporaine

Giuseppina Sapio

 

Homophobie et discours de haine dissimulée sur twitter : Celui qui voulait une poupée pour noël

Nolwenn Lorenzi Bailly, Mariem Guellouz

 

Le néologisme lepénien : Un marqueur discursif de haine dissimulée ?

Camille Bouzereau

Contre-discours au discours de haine jihadiste : De l’expression de la conflictualité à la fabrique du doute

Laurène Renaut et Laura Ascone

L’humour contre la politique de la peur. La stratégie du parti hongrois du chien à deux queues

Renáta Varga

 

Discours homophobe. Le témoignage comme discours alternatif

Claudine Moïse et Claire Hugonnier

 

Actualités scientifiques

Auteur(s)
Fabienne BAIDER (coord.)
Fabienne Baider est docteure en Philosophie à l'Université de Toronto (Canada).
Maria CONSTANTINOU (coord.)
Maria Constantinou est docteure en Sciences du Langage à l'Université de Franche-Comté (France ) et au Département d’Études françaises et européennes à l'Université de Chypre.
Public
Chercheur.e.s et étudiant.e.s en Sciences du Langage, Information-Communication, Sciences Humaines et Sociales. Compte tenu de sa thématique, ce numéro pourrait aussi être utile pour les journalistes.
éléments téléchargeables