Une cité et son territoire

Une cité et son territoire

Besançon 1391, l'affaire des fourches patibulaires

Sylvie BÉPOIX
Jean-Luc FRAY (préf.)

2010 – ISBN : 978-2-84867-295-3 – 255 pages – format : 16x24 cm

Série : Nos collections

Collection : Annales littéraires

Série : Cahier d'études comtoises

Disponibilité : En stock

13.00 €
OU
Résumé

Le territoire de Besançon – aujourd'hui encore l'un des plus vastes entre ceux des villes françaises – est objet de convoitise de la part de ses voisins. Parmi les richesses qui permettent à la ville impériale de vivre dans une certaine autarcie sont la vigne, sur tout le territoire, et l'immense forêt de Chailluz, au nord. Et aussi les carrières de laves : ces pierres plates servent à la couverture des maisons et ne seront remplacées que progressivement (au XIXe sècle seulement dans bien des campagnes) par la tuile. A proximité des Lavières, aux abords de la forêt de Chailluz, le comte de Bourgogne fait ériger des fourches patibulaires : signe symbolique de souveraineté, leur construction est contestée par les Bisontins. Les dépositions des quelque cent témoins appelés lors de la procédure engagée par la cité ne renseignent pas seulement sur l'affaire des fourches : c'est toute l'organisation du territoire qui est décrite dans ce rouleau de papier spectaculaire. Et les témoins eux-mêmes, dans leur diversité, sont un échantillonnage de la population bisontine de la fin du XIVe siècle. L'édition du document, et les commentaires auxquels elle donne lieu, offre un tableau incroyablement vivant de la société à cette époque.

Auteur(s)
Sylvie BÉPOIX
Jean-Luc FRAY (préf.)
Public
spécialistes d'histoire urbaine, spécialiste d'histoire médiévale, public cultivé régional
éléments téléchargeables