De l'autonomie des villes

De l'autonomie des villes

Besançon 1290-1990

COLLECTIF

1992 – ISBN : 978-2-25160-470-1 – format : 16x24 cm

Série : Nos collections

Collection : Annales littéraires

Série : Cahier d'études comtoises

Disponibilité : Épuisé

20,00 €
Résumé

Les franchises urbaines sont, dans l'histoire de l'Europe, une étape importante qui symbolise traditionnellement la conquête des libertés publiques et l'émergence des collectivités locales. En arrachant à leurs seigneurs laïques ou ecclésiastiques le droit d'auto-gestion, les villes prennent, en effet, en main leur propre gouvernement : de sujettes elles deviennent actrices de leur destin.
En juin 1290, après un siècle de lutte contre l'archevêque, qui était seigneur de la cité, les citoyens de Besançon obtiennent de l'empereur germanique la reconnaissance officielle de leurs franchises, c'est-à-dire le droit de former une communauté urbaine (la Commune), libérée de la tutelle épiscopale et capable de gérer ses propres affaires. La commémoration de cet événement, qui faisait de la cité une ville libre impériale et qui marquait la naissance de la première municipalité, s'imposait : un colloque international (septembre 1990) composé d'historiens, de juristes et de géographes a saisi cette occasion pour réfléchir à l'évolution de l'autonomie urbaine du Moyen Age à nos jours.

Sommaire
Auteur(s)
COLLECTIF
éléments téléchargeables
En Ligne