Le « premier art roman » cent ans après

Le « premier art roman » cent ans après

Éliane VERGNOLLE – Sébastien BULLY (dir.)

2012 – ISBN : 978-2-84867-421-6 – 456 pages – format : 19.5*26 cm

Collection : Annales littéraires

Série : Architecture

Disponibilité : En stock

48,00 €
OU
Résumé
Josep Puig i Cadafalch fut, au début du XXe siècle, l'inventeur du « premier art roman ». Cent ans après il convenait de faire le point sur un concept qui, après avoir ouvert des horizons à la recherche sur les débuts de l'architecture romane, a fini par la paralyser. L'entreprise fut facilitée par le récent développement des recherches en archéologie du bâti, qui ont affiné notre connaissance des techniques de construction, mais aussi par la multiplication des études monographiques et des enquêtes régionales, qui remodelé le paysage artistique de l'Europe de l'an mil. Le colloque a pleinement confirmé l'intuition majeure de Puig i Cadafalch : l'existence à cette époque d'un art de bâtir commun à diverses régions, de l'Italie septentrionale à la Bourgogne, et de la Catalogne à la Dalmatie. En revanche, nos travaux ont fortement nuancé la vision unitaire et intemporelle du savant catalan, d'une part en soulignant l'importance de particularismes locaux et, d'autre part en ébauchant une périodisation du style, du tournant de l'an mil au milieu du XIe siècle. Le colloque a également mis en évidence le rôle joué par les réseaux aristocratiques et ecclésiastiques dans la diffusion des modèles architecturaux – ce qui invalide la thèse de la transmission des techniques constructives par le biais de l'émigration des maçons lombards qui fit longtemps florès. Il n'en demeure pas moins que c'est dans l'arc alpin occidental, entre Pô et Saône, que se situe la zone sensible de la formation du « premier art roman ».
Auteur(s)
Éliane VERGNOLLE (dir.)
Professeure honoraire à l'université de Franche-Comté
Sébastien BULLY (dir.)
Chargé de recherches au CNRS (UMR ArteHis Dijon / CEM Auxerre)
Public
Historiens de l'architecture, archéologues, historiens médiévistesFrance et Europe
Soutien(s)
Région Franche-Comté DRAC Franche-ComtéDépartement du Jura