La République jusqu’à la mort

La République jusqu’à la mort

Alfred Golliard, préfet, résistant, déporté

Jean-Claude BARBIER
Marc-Olivier BARUCH (préf.)

2019 – ISBN : 978-2-84867-651-7 – 435 pages – format : 16x24 cm

Série : Nos collections

Collection : Annales littéraires

Série : Historiques

Disponibilité : En stock

29.00 €
OU
Résumé

Peu de membres du corps préfectoral ont participé à la résistance pendant l’Occupation. Parmi ceux qui furent déportés, un nombre encore plus faible y a laissé la vie. C’est le cas d’Alfred Golliard, né en 1881. Préfet du Jura depuis 1934, il est sanctionné par le régime de Vichy en septembre 1940, puis entre dans la Résistance à Cluny. Avec 60 Clunisois(es), arrêté en février 1944, il est déporté à Mauthausen, puis transféré vers la chambre à gaz de Hartheim, où il mourra.

Retraçant la vie du préfet (familier d’Herriot), sa carrière professionnelle et ses initiatives courageuses, l’ouvrage situe l’action du corps préfectoral au contact du personnel et des enjeux politiques de l’époque.

Sommaire

Avant-Propos

Chapitre 1 - Alfred Golliard, jeunesse d’un préfet bourguignon

Chapitre 2 - Secrétaire général à Strasbourg (1925-1934)

Chapitre 3 - Lons, le premier poste de préfet, la guerre et l’éviction

Chapitre 4 - Cluny. De la relégation à la Résistance

Chapitre 5 -  La déportation et l’assassinat à Hartheim (14 février 1944-[début mai 1944])

Auteur(s)
Jean-Claude BARBIER
Directeur de recherche CNRS émérite au Centre d’économie de la Sorbonne (Université Paris 1), historien et sociologue du travail et de l’emploi, Jean-Claude Barbier est spécialiste des politiques publiques et de la protection sociale et de l’intégration européenne.
Marc-Olivier BARUCH (préf.)
Public
Tout public intéressé par l’histoire française de l’entre-deux guerres, de Vichy et de la Résistance.
éléments téléchargeables
Soutien(s)
Comité pour l’histoire préfectorale