Les décors peints du château d’Ancy-le-Franc (v. 1550-v. 1630)

Les décors peints du château d’Ancy-le-Franc (v. 1550-v. 1630)

Magali BÉLIME-DROGUET

2016 – ISBN : 978-2-84867-549-7 – 460 pages – format : 19.5*26 cm

Collection : Annales littéraires

Série : Histoire de l'Art et archéologie

Disponibilité : En stock

50.00 €
OU
Résumé

Le château d’Ancy-le-Franc (Yonne) fut construit entre 1546 et 1550 pour Antoine de Clermont, un grand seigneur de la cour de François Ier et d’Henri II, d’après des plans de Sebastiano Serlio. Dès l’achèvement du gros œuvre, le commanditaire se préoccupa du décor intérieur de sa demeure et tenta pour ce faire d’attirer des artistes de premier plan. L’étude stylistique des peintures de cette première campagne tend à démontrer que Primatice fut sollicité pour réaliser le décor de la chambre du seigneur, dite « chambre des Arts ». L’artiste fournit les dessins des médaillons représentant les Arts libéraux alors que la réalisation revenait à l’un de ses proches collaborateurs sur le chantier de Fontainebleau, Ruggiero de Ruggieri. La galerie de Pharsale reçut également dans les années 1560 un décor peint remarquable, attribué traditionnellement à Nicolo dell’Abate, et pour lequel l’étude stylistique semble confirmer l’interven¬tion, ici encore, de Ruggiero de Ruggieri.
Au décès d’Antoine de Clermont en 1579, Ancy-le-Franc revint à son petit-fils, Charles-Henry de Clermont-Tonnerre. Ce dernier entreprit à son tour une vaste campagne de décoration qui commença un peu avant 1596. Les décors réalisés à cette occasion témoignent de l’influence de la seconde école de Fontainebleau. Grâce à une analyse stylistique approfondie, cinq ensembles décoratifs de cette seconde campagne peuvent être attribués à Nicolas de Hoey, peintre d’origine flamande installé à Dijon, dont la carrière et la production font ici l’objet d’une étude inédite.
La conservation d’un si vaste ensemble de décors, se rattachant à la fois à la première et à la seconde école de Fontainebleau, fait du château d’Ancy-le-Franc un haut lieu de la peinture française de la Renaissance.

Sommaire

Remerciements

 

Préface

 

Introduction

 

PARTIE 1

Historique

Création et transformations des aménagements intér ieurs et des décors (v. 1550-1844)

Les campagnes de restauration entre 1844 et 1902

La restauration du château entre 1844 et 1889 : redécouverte et réécriture du passé

Les ultimes travaux de restauration entre 1889 et 1902

 

PARTIE 2

Les décors peints réalisés à l’époque d’Antoine de Clermont entre le milieu du XVIe siècle et 1579

Les décors peints du premier étage

Les décors peints du rez-dechaussée

 

PARTIE 3

Les décors peints réalisés sous Charles-Henry de Clermont-Tonnerre entre les années 1590 et 1630

Les décors de l’époque de Charles-Henry de Clermont-Tonnerre et leurs auteurs

Les décors anonymes et les décors disparus

 

PARTIE 4

Le décor d’Ancy-le-Franc : un écho du foyer de Fontainebleau ?

La première campagne de décor (v. 1550-1578)

Charles-Henry de Clermont-Tonnerre

 

Conclusion

 

Annexes

 

Sources et bibliographie

 

Index

Auteur(s)
Magali BÉLIME-DROGUET
Magali Bélime-Droguet est docteur en histoire de l’art de l’université Paris-Sorbonne (Paris 5/Centre André Chastel). Elle est diplômée d’études supérieures de l’Ecole du Louvre, spécialité peinture française. En tant que Référent collections au Centre des monuments nationaux, elle est chargée de la restauration des collections conservées dans les monuments de la région Centre, de la Bourgogne et de l’Auvergne, qui dépendent de cette institution. Depuis une dizaine d’année elle enseigne à l’École du Louvre l’histoire de la peinture en France des XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles.
Public
L’ouvrage s’adresse aussi bien à des universitaires, des chercheurs et des conservateurs qu’à des amateurs de peintures et de décors peints appartenant à la première et à la seconde Ecole de Fontainebleau.
éléments téléchargeables
Recensions et revues de presse
Soutien(s)
Publié avec le concours du Laboratoire des Sciences Historiques (LSH-EA 2273) et Fondation pour la protection du patrimoine culturel, historique et artisanal de Lausanne