Semen 37

Semen 37

Approches discursives des récits de soi

Sandra NOSSIK (coord.)

2014 – ISBN : 978-2-84867-482-7 – 198 pages – format : 15*21 cm

Série : Revues

Revue : Semen

14,00 €
OU
Résumé
Réunissant huit contributions de chercheurs de renom, et provenant d’horizons divers (États-Unis, Suisse, France), ce numéro offre une réflexion approfondie sur les « récits de soi ».
Les entretiens biographiques sont depuis les années 1970 une méthode d’enquête appréciée par les sciences sociales ; mais s’il s’agit parfois en sociologie, suivant une conception du langage comme transparent, de recueillir des « données factuelles » sur des trajectoires biographiques, les récits de soi sont ici considérés au contraire comme des reconstructions discursives du monde, des mises en intrigue permettant une observation des catégorisations de soi proposées par leurs narrateurs.
Consacrés à des corpus de séquences narratives orales, les articles de ce numéro étudient des récits à partir de leur matérialité discursive, et en prenant en compte le contexte interactionnel dans lequel ils émergent, et le réseau d’attentes sociales dans lequel ils s’inscrivent. Les récits autobiographiques apparaissent ainsi à la fois comme des productions déterminées par un genre de discours particulièrement formaté, et dans le même temps comme des activités éminemment émancipatoires, permettant une verbalisation inédite et performative de soi et du monde. Co-construits par narrateurs et narrataires, patients et soignants, entre amis ou en famille, les récits de soi contribuent à penser les expériences sociales au prisme de schèmes culturels partagés, ou bien au contraire opposent aux récits institutionnels un point de vue narratif non-conformiste et inédit.
Sommaire

I. Dossier thématique

Introduction. Le récit de soi entre conformisme et émancipation

Sandra Nossik

 

1. Approches discursives et interactionnelles des récits de soi

Ce que les récits nous apprennent

Elinor Ochs

 

« Ce ne sont que des faits, donne-moi des histoires ». La coproduction d’une identité socio-narrative dans des entretiens de recherche

Françoise Dufour

 

Récits et bribes de narrativité dans les consultations médicales : une approche discursive

Françoise Revaz, Laëtitia Bapst

 

Les marqueurs de dégagement dans les entretiens de recherche à caractère autobiographique

Marc Glady

 

Les premières fois : récits des origines dans les documentaires musicaux

Charles Bonnot

 

2. Réflexivités

La mise en scène d’une transition scientifique et identitaire : expérience narrative, réflexivité et catégorisation

Luca Greco

 

De l’événement historique au concept d’événement discursif : Mai 68 dans l’oeuvrede Jacques Guilhaumou.

Sandra Nossik

 

Une approche phénoménologique du récit de soi. Michel Foucault et la généalogie historique des signes

Jacques Guilhaumou

 

II. Comptes-rendus de lecture

La face cachée du genre. Langage et pouvoir des normes, Natacha Chetcuti et Luca Greco (dir.)

Jacques Guilhaumou

 

De l’autobiographie à la mise en scène de soi, Le cas de Rousseau, Pascale Delormas

Gaëlle Labarta

 

III. Varia

De l’intersubjectivité benvenistienne à des modes plus hybrides : l’exemple de deux interviews radiophoniques

Catherine Détrie

 

Pour une approche tensive de l'événement dramatique : le discours en acte dans les films de Michael Haneke

Ralitza Boneva

Auteur(s)
Sandra NOSSIK (coord.)
Sandra Nossik s'est affirmée comme une spécialiste du genre du "récit de soi". Elle a publié sa thèse chez Lambert-Lucas, 2014. Elle s'efforce ici avec des auteurs de renom (notamment Elinor OCHS, Université de Californie, Jacques Guilhaumou, ENS Lyon, Luca Greco, Sorbonne Nouvelle, etc.), de lier la réflexivité du récit de soi avec l'analyse du discours.
Public
Chercheurs, enseignants-chercheurs, étudiants et doctorants en sciences du langage, lettres et sciences humaines et sociales
éléments téléchargeables
En Ligne