Sur les routes romaines des Alpes Cottiennes

Sur les routes romaines des Alpes Cottiennes

Entre Mont-Cenis et col de Larche

François ARTRU

2016 – ISBN : 978-2-84867-572-5 – 332 pages – format : 16*22 cm

Collection : Institut des sciences et techniques de l'Antiquité (ISTA)

28,00 €
OU
Résumé

Peu de Français savent ce que sont les Alpes Cottiennes et encore moins l’histoire du roi Cottius qui leur a donné son nom il y a plus de deux mille ans. Pourtant on aperçoit de loin cette ligne de crête qui barre l’horizon quand on la contemple depuis la terrasse de Fourvière à Lyon ou lorsqu’on roule sur les autoroutes de la plaine du Pô. Comment les Romains s’y sont-ils pris pour réussir, seuls dans l’histoire, à englober cette muraille dans leur Empire et pour tracer des routes ? Cet ouvrage répond à ces questions à partir des textes antiques, des Itinéraires routiers et de prospections de terrain sur le réseau romain du Mont-Genèvre. Ce dernier articulait, au sein de la province romaine des Alpes Cottiennes, la voie principale empruntant la vallée de la Durance et le Val de Suse et des itinéraires secondaires par les cols du Mont-Cenis, du Lautaret et de Larche.

Sommaire

Préface

Colette Jourdain-Annequin

 

Chapitre I : les éléments d’une enquête

Chapitre II : la route transalpine. Un enjeu capital dans l’histoire

Chapitre III : sur les routes des Alpes Cottiennes

Chapitre IV : les routes de la paix

Chapitre V : les routes de la guerre

Chapitre VI : le réseau routier des Alpes Cottiennes : état de la question et propositions nouvelles

 

Conclusion

 

Cartes

 

Liste des abréviations

 

Bibliographie

 

Index géographique

 

Liste des tableaux, des illustrations et des cartes

 

Table des matières

Auteur(s)
François ARTRU
François Artru, docteur en histoire et archéologie des mondes antiques, conduit une recherche sur les voies romaines des Alpes. Il a soutenu en 2012 une thèse sur : La circulation dans les Alpes à l’époque romaine : l’exemple des Alpes Cottiennes.
Public
Chercheurs intéressés par la circulation dans l’Empire romain ; étudiants dans ces disciplines – responsables Patrimoine et tourisme - habitants et visiteurs des vallées alpines.
éléments téléchargeables
Soutien(s)
Publié avec le concours de l’Institut des Sciences et Techniques de l’Antiquité (EA 4011 – université de Franche-Comté) ; de l’association « Coutumes et traditions de l’Oisans » et de la communauté des communes de l’Oisans.