En raison de la situation sanitaire, les expéditions s'effectuent une fois par semaine.

Correspondance de l'Abbé Rousselot, constituant

Correspondance de l'Abbé Rousselot, constituant

1789-1795

Anne-Marie MALINGREY (éd.)
Jean GIRARDOT (préf.)

1992 – ISBN : 978-2-251-60449-7 – format : 16x24 cm

Collection : Annales littéraires

Série : Historiques

Ex Série : Études comtoises, n° 48

Disponibilité : En stock

10.00 €
OU
Résumé

L'abbé Claude-Germain Rousselot (1723-1795) est l'un de ces curés de campagne que la Révolution fit entrer dans l'histoire, sans que celle-ci retienne pourtant autre chose de lui qu'un nom sur une liste de personnalités... Même son portrait n'a pas été figuré dans la galerie des membres de l'Assemblée nationale, où il est élu par le clergé du bailliage d'Amont. C'est peut-être cette humilité même qùi l'a fait pressentir pour tenir le rôle combien difficile, dont il refuse la charge, d'évêque constitutionnel de son département, la Haute-Saône !
Sa correspondance avec son neveu d'Authoison présente cependant un intérêt indiscutable. Autant qu'une correspondance privée, il s'agit d'une sorte de compte-rendu de mandat à l'intention de ses commettants ; en ce sens, c'est un témoignage de la manière dont l'information sur ce qui se passait à Paris parvenait dans les campagnes. Avec les paysans d'Authoison et de Montbozon, nous suivons, à travers les lettres du député, les travaux de l'Assemblée constituante et les événements dans lesquels ils s'inscrivent, mais aussi la vie quotidienne à Versailles puis à Paris d'un de ses membres les plus humbles...
Mais la correspondance du constituant et de son neveu permet aussi d'assister au mouvement de spéculations que provoque; parmi les petits notables ruraux, la vente des biens du clergé.

Sommaire
Auteur(s)
Anne-Marie MALINGREY (éd.)
Jean GIRARDOT (préf.)
éléments téléchargeables
En Ligne