Produits taggés avec 'education'

  1. couverture de l'ouvrage Theios aner, Detail of the Sarcophagus of a learned family (so-called Plotinus sarcophagus, ca. 275/280 CE) Musei Vaticani, Museo Gregoriano Profano (ex Lateranense), Città del Vaticano, Inv. 9504. Provenience: Appartamenti Borgia.

    Theios aner. Hacia una Historia social de los santos paganos

    Marco ALVIZ FERNANDEZ – Prof. Edward WATTS (avant-propos de) –

    Cet ouvrage étudie les relations entre l’enseignant et sa communauté de disciples des iiie et ive siècles après J.-C. en utilisant le concept wébérien du charisme comme outil herméneutique.

    39.00 €
  2. Citoyenneté et éducation par la société

    Citoyenneté et éducation par la société

    Guy LABARRE (éd.) – 2019

    Cet ouvrage, issu d’une réflexion collective tenue lors de journées d’étude organisées à Besançon en 2016, explore le rôle joué par la société dans les rapports entre citoyenneté et éducation.

    24.00 €
  3. couverture de l'ouvrage Enfants et familles vulnérables en protection de l'enfance de Michel Boutanquoi et Carl Lacharité

    Enfants et familles vulnérables en protection de l’enfance

    Michel BOUTANQUOI – Carl LACHARITE (dir.) – 2020

    La notion de vulnérabilité se diffuse dans les sciences humaines et sociales depuis quelques années. Elle n’est pas sans poser problème comme en son temps la notion d’exclusion. Le pari de cet ouvrage est de montrer qu’en mettant en avant la question des ressources des familles, leurs précarités, elle ouvre pour les chercheurs et les professionnels une possibilité de renouveler leurs regards sur celles-ci c’est-à-dire à passer d’une analyse fondée sur les défaillances et une certaine psychologisation à une analyse qui prend en compte les capacités, les contextes, les environnements.

    20.00 €
  4. couverture de Vulnerable Children and Families in Child Protection

    Vulnerable Children and Families in Child Protection

    Michel BOUTANQUOI – Carl LACHARITE (dir.) – 2022

    La notion de vulnérabilité se diffuse dans les sciences humaines et sociales depuis quelques années. Elle n’est pas sans poser problème comme en son temps la notion d’exclusion. Le pari de cet ouvrage est de montrer qu’en mettant en avant la question des ressources des familles, leurs précarités, elle ouvre pour les chercheurs et les professionnels une possibilité de renouveler leurs regards sur celles-ci c’est-à-dire à passer d’une analyse fondée sur les défaillances et une certaine psychologisation à une analyse qui prend en compte les capacités, les contextes, les environnements.

    20.00 €