Anatomie du corps violenté sur scène

Anatomie du corps violenté sur scène

Priscilla WIND (dir.)

2014 – ISBN : 978-2-84867-505-3 – 208 pages – format : 15*21 cm

Collection : Annales littéraires

Série : Recherches interdisciplinaires et transculturelles

Disponibilité : En stock

12.00 €
OU
Résumé
À mi-chemin entre la littérature et les arts du spectacle, le théâtre se distingue par la présence sur scène du corps de l’acteur. La violence infligée à ce corps soulève ainsi des questions à la fois d’ordre scénique, littéraire, mais aussi sociologique, tant le théâtre reflète perpétuellement les évolutions d'une société. Existe-t-il une anatomie de la violence théâtrale ? Le corps violenté prend-il toujours une dimension symbolique ou reste-t-il un matériau au service du metteur en scène, du chorégraphe ou de l'acteur ? Comment représenter la violence physique sur scène ? Enfin, quel rôle joue l'illusion théâtrale dans la mise en scène de cette violence ? Du texte à la scène, la (re)présentation scénique du corps violenté dissèque le rapport que nous entretenons à notre propre corps."
Sommaire

Introduction

 

Corps violenté, corps tragique ?

Feritas et Animalitas. Violence et Corps dans 'La Tempête', de Shakespeare

Pierre Jamet

 

(Dé)figurations de Philomèle. Visibilité du corps violenté et émotions tragiques au XVIIIe siècle

Ouafae El Mansouri

 

Quelles représentations du corps violenté chez Racine ?

Marie Burkhardt

 

Marques corporelles dans le théâtre de Samuel Beckett

Nanta Novello Paglianti

 

Anatomie du corps violenté

« L’horreur de l’erreur » : Les corps violentés du théâtre d’Heinrich von Kleist comme expression de la méprise et substitut scénique du langage

Cécile-Eugénie Clot

 

La Fascination du sadisme dans le théâtre d’Eugène Ionesco

Magdalena-Luciana Delescu

 

Langues coupées et yeux aveuglés : mutiler le corps pour détruire l'esprit

Isabelle Smadja

 

Le corps démembré dans le théâtre d’Elfriede Jelinek. De l’ombre d’Auschwitz à la dissolution de l’être

Priscilla Wind

 

Les enfants du viol : de la mort torturante dans le corps de la mère à la réparation symbolique

Pascal Vacher

 

Le corps violenté sur la scène contemporaine

Poésie et cruauté dans des mises en scène allemandes contemporaines

Eliane Beaufils

 

Le théâtre de Botho Strauss ou le(s) corps violenté(s) dans Kalldewey, farce

Philippe Wellnitz

 

Josef Nadj : entre devenir-animal et devenir-minéral, une esthétique du corps détourné

Elise Vanhaesebroek

 

Tableaux vivants ou théâtre image de corps décharnés

Vanessa Roma

Auteur(s)
Priscilla WIND (dir.)
Priscilla Wind est docteure en études théâtrales et littératures germanophones. Maître de conférences à l’université de Franche-Comté, elle est spécialiste du théâtre d’Elfriede Jelinek et consacre actuellement ses travaux aux théories de la contemporanéité appliquées à la scène européenne.
Public
Public universitaire, chercheurs et étudiants, praticiens du théâtre.
éléments téléchargeables
Soutien(s)
Laboratoire C.R.I.T., EA-3224