<I>FORMA</i>

FORMA

Étude sémantique et étymologique

Danièle CONSO

2015 – ISBN : 978-2-84867-511-4 – 638 pages – format : 16*22 cm

Collection : Institut des sciences et techniques de l'Antiquité (ISTA)

Disponibilité : En stock

42.00 €
OU
Résumé

Voici le premier volume d’une étude sémantique et étymologique du latin forma. C’est un terme important du lexique de cette langue, sur lequel il n’existait que des travaux partiels, limités à un auteur ou à un domaine du vocabulaire. Il était donc intéressant d’en entreprendre une étude approfondie, en utilisant les méthodes de la sémantique moderne, en particulier l’analyse sémique, qui permet de reconnaître l’organisation des sens d’un lexème polysémique. Cette exploration sémantique conduit à poser à nouveau le problème de l’étymologie (discutée) de forma et, peut-être, de le renouveler.

Sommaire

Introduction

 

I. Problèmes étymologiques et phonétiques

Chapitre 1 : Problèmes étymologiques relatifs à fōrma et à ses dérivés

Chapitre 2 : Le problème phonétique du [ō] long

 

II. Forma, qualité concrète des êtres animés

Chapitre 3 : Forma, “traits distinctifs”, désigne une qualité concrète et visible qui caractérise un être animé

Chapitre 4 : Forma, le « physique », soumis à une appréciation, le plus souvent favorable

Chapitre 5 : Le contexte exclut, pour forma, le sens d’“aspect physique” et impose celui de “beauté corporelle”, “pouvoir de séduction”

Chapitre 6 : Conclusion sur forma désignant une qualité concrète d’un être animé

 

III. Forma, qualité concrète d’une réalité inanimée

Chapitre 7 : Forma, “configuration”, “aspect”, “beauté” ou “forme”, désigne une qualité concrète d’une réalité naturelle

Chapitre 8 : Forma, “forme donnée”, “forme prise”, “forme” d’un objet fabriqué

Chapitre 9 : Forma, “forme” de référence et “forme” en général

Chapitre 10 : Conclusion de la troisième partie, forma, qualité concrète d’une réalité inanimée

 

Conclusion du premier volume

 

Index locorum

Forma

Dérivés

Quasi-synonymes

 

Table des tableaux

 

Table des matières

Auteur(s)
Danièle CONSO
Danièle Conso est professeure honoraire à l’université de Franche-Comté, où elle a enseigné la linguistique latine et la linguistique grecque. Son domaine de recherche est la linguistique latine. Elle est membre de l’Institut des Sciences et Techniques de l’Antiquité (EA 4011). Elle y participe à la traduction des arpenteurs latins.
Public
Universitaires, chercheurs, étudiants, historiens, philologues classiques.
éléments téléchargeables
Recensions et revues de presse
Soutien(s)
Publié avec le concours de l'Institut des Sciences et Techniques de l'Antiquité (UFC – EA 4011)

Recommandations