Site de l'université de Franche-Comté
PUFC

Résumé

Clairvaux constitue une nouvelle référence pour le Néolithique au nord-ouest des Alpes, en raison d’une extraordinaire conservation des vestiges datés de la première moitié du IVe millénaire av. J.-C. La comparaison des céramiques de Clairvaux avec celles des régions voisines montre ainsi – dans un système d’agriculture itinérante – la complexité des relations d’échange avec le Cortaillod classique, le Néolithique moyen II de Bourgogne et le Munzingen.Ces données remettent en cause le concept de « Néolithique Moyen Bourguignon », une construction théorique des années 1980 qui regroupait des traditions céramiques dont les origines et les trajectoires historiques s’avèrent aujourd’hui inconciliables.

Public

Chercheurs, enseignants, étudiants, public averti, musées, gestionnaires de patrimoine archéologique

Auteur(s)

Appartenant au CNRS, à l’Université, au ministère de la Culture ou à l’INRAP, les auteurs sont spécialistes de l’archéologie du Néolithique en milieu humide. Leur propos est de dépasser les limites de leur spécialité pour livrer un panorama général des sociétés du IVe millénaire [...]

Mots-clés

archéologie, Néolithique, IVe millénaire, France, Suisse, Allemagne, village littoral, culture matérielle, Néolithique Moyen Bourguignon, évolution culturelle, paléobotanique, fonctionnements s [...]

Soutiens

Publié avec le concours du ministère de la Culture, du laboratoire d’excellence TransferS (programme Investissements d’avenir ANR-10-IDEX-0001-02 PSL* et ANR-10-LABX-0099) et du CRAVA (Centre de [...]


logo choisir la FC
Mon panier