Les limites de siècles II

Les limites de siècles II

Champs de forces conservatrices et régressives depuis les temps modernes

Marita GILLI (éd.)

2001 – ISBN : 978-2-84627-012-0 – 640 pages – format : 15x21 cm

Série : Nos collections

Collection : Annales littéraires

Série : Recherches interdisciplinaires et transculturelles

Disponibilité : En stock

47.26 €
OU
Résumé

En complément d'un colloque précédent sur les limites de siècles, lieux de ruptures novatrices, celui-ci avait pour objet une interrogation a contrario sur les forces conservatrices et régressives qui marquent également les limites de siècles. L'objet du colloque était d'envisager dans quelle mesure les limites de siècles ont pu être marquées par la puissance des continuités. des fixations, voire des processus à dynamiques et rétrogrades.
Les communications se sont réparties en deux grands axes : l'un concerne l'histoire et l'histoire des idées et traite la Révolution française, le conservatisme religieux, les courants rétrogrades et les nationalismes ; le second concerne l'art et la littérature.
Cette division s'est avérée pertinente, car il apparaît que si les limites de siècles peuvent être des marqueurs en ce qui concerne l' histoire et l'histoire des idées, il n'en est rien dans le domaine de l'art et de la littérature qui s'avère beaucoup plus problématique.

Sommaire
Auteur(s)
Marita GILLI (éd.)
éléments téléchargeables
En Ligne

Recommandations