Scholies à Pindare. Traduction commentée

Scholies à Pindare. Traduction commentée

Vol. I Vies de Pindare et scholies à la première Olympique « Un chemin de paroles » (O. I, 110)

Cécile DAUDE – Michel BRIAND – Sylvie DAVID – Claire MUCKENSTURM-POULLE

2013 – ISBN : 978-2-84867-465-0 – 536 pages – format : 16*22 cm

Collection : Institut des sciences et techniques de l'Antiquité (ISTA)

38,00 €
OU
Résumé

Partant du constat que les scholies de Pindare n’avaient jusqu’ici jamais été traduites et que, dans la perspective de l’étude de la transmission des savoirs depuis l’Antiquité, ces commentaires de la poésie pindarique par les Anciens constituent une très riche source documentaire pour l’histoire, la mythologie, la critique littéraire et la linguistique, une équipe de l’ISTA en a entrepris la traduction accompagnée d’un commentaire développé.

Suivant le texte établi par A. B. Drachmann sans s’interdire d’y apporter quelques corrections et guidée par les travaux des spécialistes de Pindare et des scholies, elle s’efforce de rendre compte de la sensibilité des scholiastes à la polysémie de la poésie pindarique, de leur volonté d’en multiplier les approches selon diverses méthodes critiques, et de leur soin à rapporter les différentes interprétations émises sur le texte. Le présent volume contient la traduction commentée des Vies de Pindare et les scholies à la première Olympique.

Sommaire
Préface
 
Introduction 
 
Vies de Pindare
 
Notice introductive
Texte et traduction
Commentaire 
 
Scholies à la première Olympique
 
Notice introductive 
Texte et traduction 
Commentaire 
 
 
Bibliographie
 
 
Index 
Auteur(s)
Cécile DAUDE
Michel BRIAND
Michel Briand de l’université de Poitiers est spécialiste de Pindare, il intervient en tant que chercheur associé.
Sylvie DAVID
Claire MUCKENSTURM-POULLE
L’équipe de travail qui se consacre aux scholies de Pindare appartient au laboratoire de l’ISTA de l’université de Franche-Comté (axe 2, « Textes, imaginaires et représentations dans l’Antiquité », opération « Étude, interprétation et transmission des textes », direction : Michel Fartzoff)
Public
Cette traduction commentée s’adresse aux chercheurs, aussi bien hellénistes qu’historiens, littéraires et linguistes ; elle est susceptible d’intéresser de nombreux lecteurs, tant pour les realia qu’elle évoque que pour la technique du commentaire et pour
éléments téléchargeables