En raison de la situation sanitaire, les expéditions s'effectuent une fois par semaine.

De Vesontio à Besançon, tous les chemins passent par Rome

De Vesontio à Besançon, tous les chemins passent par Rome

Actes du colloque des 11 et 12 mars 2016, Besançon

Bénédicte Baudoin – Damienne Bonnamy (coord.)
Jean-Louis Fousseret (préf.)

2020 – ISBN : 978-2-84867-719-4 – 250 pages – format : 22x28 cm

Collection : Hors collection

Série : Hors-série

Disponibilité : En stock

30.00 €
OU
Résumé

Le sol de la cave Pfister qui s’effondre d’un mètre au 105 de la Grande Rue à Besançon laissant voir des vestiges romains et voilà une vie transformée ! « Je compris que, sous nos pas, tous les siècles passés nous portent. C’est une de ses gloires : à Besançon, Rome est partout ! » note Pierre Pfister, né en 1895, et alors âgé d’une dizaine d’années.

Ordonné prêtre, il réalisera des moulages dans les catacombes romaines, ramenés ensuite à Besançon. L’exceptionnel trésor est aujourd’hui exposé au Centre diocésain.

Cette aventure a été l’occasion d’un colloque animé par des universitaires qui ont recherché à travers les disciplines et les époques, Rome à Besançon, mais aussi Besançon à Rome.

Sommaire

1-     Pierres et Pierre : à Besançon, Rome est partout

 

Les Séquanes, Besançon et Rome : quelques réflexions à partir des données archéologiques disponibles

La porte Noire de Besançon : Marc Aurèle et l’éternité de Rome

Vesontio Christiana : au pied du mont Coelius

Besançon chrétien et ses anciens évêques, un passé recomposé sous Hugues de Salins

La romanisation symbolique de Besançon sous l’épiscopat d’Hugues 1er de Salins (1031-1066)

Les précieux moulages de mosaïques paléochrétiennes de Rome ; un lien singulier d’art et d’histoire entre la France et le Vatican

Les moulages en plâtre peint de la collection Pfister à Rainans : une véritable méthode d’étude des mosaïques

De Besançon à Rome, le singulier destin de Pierre Pfister

Pater Petrus Pistor, Pictor Poetaque. Pierre Pfister ou le latin sans peine

L’épitaphe du diacre Florentius (ICUR NS, VII, 1881)

 

2-     C’est à Rome qu’il faut aller...

 

Les chemins de Besançon à Rome, XVe-XVIIe siècles

Séjours romains des prélats bisontins. La confrérie de Saint-Claude à Rome

Antoine-François Gauthiot d’Ancier (1591-1629) et la Compagnie de Jésus à Rome

Jean-Jacques Boissard dit le Bisontin : un antiquaire du XVIe siècle entre Besançon et Rome

 Trois ans de pension : Pierre-Adrien Pâris à l’Académie de France à Rome, à travers son journal de voyage

 L’histoire oubliée du legs Cornu au musée de Besançon en 1875

 Maurice Boutterin (1882-1970), Premier Grand Prix de Rome, un amoureux de l’Italie

Auteur(s)
Bénédicte Baudoin (coord.)
Damienne Bonnamy (coord.)
Jean-Louis Fousseret (préf.)
Maire de Besançon, président de Grand Besançon Métropole
Équipe pluridisciplinaire composée d’enseignants-chercheurs, de conservateurs de musée français et romains, de conservateurs de bibliothèque, de conservateurs du patrimoine, d’archéologues et d’historiens.
Public
Public intéressé par le patrimoine et sa conservation, l’art dans ses différentes expressions, notamment par les moulages, Besançon conservant une exceptionnelle collection paléochrétienne d’inspiration romaine unique au monde, ainsi que par l’histoire religieuse.
éléments téléchargeables
Soutien(s)
Publié avec le soutien de l’Université Ouverte de Besançon