En raison de la situation sanitaire, les expéditions s'effectuent une fois par semaine.

Peuples et États à l’épreuve de la diplomatie. Entrevues, ambassades, négociations : les sons de la diplomatie ancienne

Peuples et États à l’épreuve de la diplomatie. Entrevues, ambassades, négociations : les sons de la diplomatie ancienne

Actes du quatrième colloque SoPHiA, Besançon, 27 et 28 mars 2015

Antonio GONZALES – Maria Teresa SCHETTINO (dir.)

2020 – ISBN : 978-2-84867-721-7 – 182 pages – format : 16x22 cm

Collection : Institut des sciences et techniques de l'Antiquité (ISTA)

Disponibilité : En stock

28.00 €
OU
Résumé

Ce volume s’inscrit dans le cadre des nouvelles pistes méthodologiques sur l’étude de la diplomatie antique et se propose d’analyser les implications politiques et sociales des manifestations sonores dans les pratiques diplomatiques. L’approche sonore appliquée à l’étude de la diplomatie antique dépasse ici pour la première fois l’horizon gréco-romain pour s’ouvrir à d’autres civilisations de la Méditerranée antique. Cette perspective chronologique a permis non seulement de nuancer des idées reçues sur la place disproportionnée du bruit et du silence dans les civilisations de la Méditerranée mais aussi d’étudier le rapport problématique entre les manifestations sonores et la hiérarchie politique dans les contextes diplomatiques.

Sommaire

Introduction

Les antinomies sonores dans les pratiques diplomatiques antiques

          Antonio Gonzales, Maria Teresa Schettino

 

L’art de la diplomatie dans le Proche Orient

Experts de la parole au Proche Orient ancien : diplomates, messagers, interprètes

          Clelia Mora

Parler avec le Grand Roi Perse : ambassades, lamentations

          Ennio Biondi

 

Les sons de la négociation avec le pouvoir politique

I retroscena di un’ambasceria: il caso della Legatio di Filone Alessandrino

          Lucio Troiani

Ambasciatori interpreti e repertori non condivisi: la comunicazione diplomatica fra culture diverse in Erodoto e le sue implicazioni sonore

          Nella Sudano

 

Le bruit et le silence comme reflet de la hiérarchie politique

Trajan et Parthamasiris à Élégeia

          Giusto Traina, Anahide Kefelian

Les Gréco-Romains face aux langues barbares à la fin de l’Empire : permanences et mutations d’une domination linguistique pluriséculaire (réflexions autour de Histoire Auguste, Aurélien, 27, 6)

          Agnès Arbo

Etnografia tardoantica e prassi diplomatica: considerazioni sulla dimensione sonora dei rapporti tra Romani e “barbari” di area renano-danubiana

          Umberto Roberto

 

Apprendre la force des mots par les savoirs philosophiques et religieux

Ἐγὼ διηγεῦμαι. Le son de la loi entre oralité et écriture chez Héraclite, « exégète » et « diplomate »

          Fabio Stella

Muta Tacita, déesse du panthéon romain ?

          Guillermo Alvar Nuño

Auteur(s)
Antonio GONZALES (dir.)
Antonio Gonzales est professeur d’histoire romaine à l’université de Franche-Comté et directeur de l’ISTA
Maria Teresa SCHETTINO (dir.)
Maria Teresa Schettino est professeur d’histoire romaine à l’université de Haute-Alsace et membre de l’UMR Archimède (Unistra-UHA-CNRS)
Public
Chercheurs et étudiants avancés en histoire, archéologie et littérature des mondes anciens (Proche Orient, Grèce, Rome)
éléments téléchargeables
Soutien(s)
Institut des Sciences et Techniques de l’Antiquité (UFC – EA 4011) NovaTris, IDFI, Investissements d’avenir, ANR-11-IDFI-0005, Centre de compétences transfrontalières, Université de Haute-Alsace